-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une production céréalière en hausse à Tizi Ouzou

Une production céréalière en hausse à Tizi Ouzou

La production de céréales dans la wilaya de Tizi-Ouzou pour l’année 2016-2017 est de 167 010 quintaux, en hausse par rapport à l’année précédente qui était de l’ordre de 113 760 quintaux, soit une évolution de 47 %.

« Nous considérons l’année 2016-2017 comme excellente sur le plan productif », a signalé d’emblée Mme Soraya Ladaouri, cadre à la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Notre interlocutrice, s’appuyant sur le langage des chiffres, a indiqué qu’en ce qui concerne le blé dur, la récolte a porté sur une superficie de 6 174 ha et la production a été de 158 880 quintaux. Le rendement est de l’ordre de 26 quintaux à l’hectare en moyenne. « Le pic, précise-t-elle, a été de 60 quintaux à l’hectare et a été enregistré dans les plaines de Fréha. »

Concernant le blé tendre, la récolte a porté sur 52 ha et la production a été de 1 532 quintaux. Le rendement est de 23 quintaux à l’hectare.

Pour ce qui est de l’orge, la récolte a porté sur une superficie de 197 ha et la production a été de 5 030 quintaux. Le rendement a été de 17 quintaux à l’hectare. Pour l’avoine, la récolte a porté sur une superficie de 97 ha et la production a été de 1 568 quintaux avec un rendement de 18 quintaux.

Au volet collecte, notre interlocutrice affirme que la Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) de Draâ Ben Khedda a collecté 127 662 quintaux de blé dur, 1 452 de blé tendre et 35 d’orge.

A notre question de savoir pourquoi la faible collecte d’orge, Mme Soraya Ladaouri répond que les producteurs préfèrent garder chez eux leur production de ce produit céréalier, et souvent pour les besoins de semence.

Cette année, il y a une évolution de 57% de collecte par rapport à l’année passée. La collecte de l’année agricole 2015-2016 a atteint une quantité de 82 328 quintaux.

A noter que n’était-ce les feux destructeurs de l’été dernier, la production céréalière aurait été encore meilleure à Tizi-Ouzou. Selon les recensements effectués par les inspecteurs de la DAS, les feux ont détruit 46 ha de blé dur et 2 ha d’orge.

Selon Mme Ladaouri, les régions ayant eu des pertes céréalières par le feu sont Fréha, Timizart, Ouaguenoun, Boghni et Draâ-El-Mizan. 

Si l’on prend en considération la moyenne à l’hectare, qui est de 26 quintaux, devons-nous rappeler, on peut estimer que les pertes en blé dur sont de 1 196 quintaux. Pour l’orge, les pertes seraient de 34 quintaux puisque la moyenne à l’hectare est de 17 quintaux. Qu’en sera-t-il de la saison 2017-2018 ?

Les estimations établies par les analystes des services de la DSA, selon les affirmations de Mme Ladaouri, font ressortir une récolte de 6 500 ha en blé dur, 100 ha en blé tendre, 350 ha en orge et 150 ha en avoine, soit un total de 7 100 ha.

Et si la moyenne de production sera semblable ou tout simplement égale à celle de cette année, il faudrait s’attendre dès lors à une production de 169 000 quintaux de blé dur, 2 300 de blé tendre, 5 950 d’orge et 2 700 d’avoine, soit un total de 179 950 quintaux.

Il y a lieu de retenir que suite aux faibles pluies enregistrées au cours des semaines dernières, les labours ont déjà commencé. Selon les indications fournies par notre interlocutrice, ce ne sont pas moins de 600 ha qui ont été labourés. Concernant les semences et les engrais, ils sont fortement disponibles au niveau de la CCLS de Draâ Ben Khedda. Mme Ladaouri indique enfin que le guichet unique (crédit Refig) est opérationnel depuis le 16 juillet 2017.

A comprendre par « guichet unique » le crédit de campagne que l’agriculteur peut obtenir auprès de la BADR sans intérêt. En somme, toutes les conditions sont réunies pour un réel investissement dans le domaine agricole.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email