-- -- -- / -- -- --
Culture

Une première mondiale dans un site marqué par 5 000 ans d’histoire

Une première mondiale dans un site marqué par 5 000 ans d’histoire

Depuis plus de dix ans l’Orchestre symphonique national entreprend des tournées à travers tout le territoire. L’escale de Djanet ce 14 novembre couronne en beauté ce long périple, clôturant le cycle de l’ensemble des wilayas visitées

Cette belle performance ne peut que réjouir intensément le directeur de l’Orchetre symphonique national, Abdelkader Bouazzara, qui a pris à cœur de mener à bien cette noble mission de sensibiliser nos populations à l’art musical, quelle que soit la wilaya à laquelle ces citoyens appartiennent.

Pour cette tournée à Djanet, dans la wilaya d’Illizi, le responsable de l’Orchestre symphonique national a voulu qu’elle soir mémorable. Ce sera une première mondiale car cette tournée aura lieu dans un endroit féérique rempli d’histoire. Ce lieu du concert se situe dans un site unique au monde.

Ce sera en plein désert, à Tigharghar, un endroit anciennement marquée par une haute civilisation, puisqu’il recèle d’admirables peintures rupestres, témoignages d’une histoire vieille de plus de cinq mille ans. Cette zone de la wilaya d’Illizi est d’ailleurs reconnue universellement et inscrite dans le patrimoine mondial de l’Unesco. 

Le concert qui y sera donné ce 14 novembre sera aussi grandiose, à la hauteur de la notoriété de ce site rempli d’histoire. L’Orchestre symphonique national au grand complet s’accompagne de son imposante chorale ainsi que de deux voix superbes, celle de Nada El Rayhane et celle de Miloudi Mohamed Choughil, un chanteur natif de ces régions de légende. Au programme figurent deux pièces de musique universelle et surtout de remarquables bouquets de chants partriotiques et des titres du riche et dense patrimoine des régions du grand Sud.

La voix douce et mélodieuse de Nada El Rayhane interprétera un émouvant chant patriotique composé par Noubli Fadel sur un poème de Azzedine Mihoubi. L’hommage sera rendu à ce site, témoin de cinq mille ans d’histoire, par l’interprétation d’une pièce originale intitulée. Ténéré, Symphonie des sables. 

Un moment fort de ce concert est le passage du compositeur et talentueux instrumentiste, Hocine Bouifrou. Son grand exploit , c’est d’avoir introduit la zorna en tant qu’instrument de musique symphonique après l’avoir intelligemment enrichi techniquement, pour être en mesure d’être au niveau d’un instrument de musique classique. Hocine Bouifrou a inscrit pour ce concert, une féérie de pièces puisées dans notre patrimoine.

Ce sera le maestro Amine Kouider qui tiendra la baguette de ce majestueux concert. Il réservera la matinée à un concert éducatif offert à la jeunesse de Djanet. Pour la tenue de ce grand événement culturel, il faut saluer l’accompagnement, le soutien et le concours des autorités de la wilaya d’Illizi et de celles de la daïra et de la commune de Djanet. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email