-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une personne s’immole par le feu à Tipaza

Une personne s’immole par le feu à Tipaza

C’est la consternation dans cette agglomération de la wilaya de Tipasa, située non loin de Hadjout. Depuis deux jours, la ville est en effervescence en raison de protestations contre la liste de bénéficiaires de logements sociaux. Cette colère a rapidement pris une autre tournure depuis qu’une personne s’est immolée par le feu. Cette dernière, qui protestait contre son exclusion de la liste initiale des bénéficiaires d’un lot de 300 logements sociaux à Hamr El Aïn (Tipasa), est décédée ce lundi.

La victime “K. B.” était âgée de 60 ans, sans profession et père de trois enfants.

En dépit de l’intervention “héroïque” de certains citoyens et d’éléments des services de la Sûreté nationale pour le secourir, il a été gravement brûlé au 2ème degré, alors qu’un agent de la sûreté a été blessé durant cette intervention, selon le constat fait par les médecins de l’hôpital de Hamr El Aïn.

Transféré, en urgence, à l’hôpital de Douéra (Alger), spécialisé en orthopédie et brûlures, où il a été placé en soins intensifs, le sexagénaire a rendu l’âme dans la matinée de ce lundi.

A noter que des protestataires contre cette liste de bénéficiaires de logements sociaux se sont rassemblés, ce dimanche, devant la commune, avant de rejoindre le siège de la daïraoù ils ont dénoncé l’illégitimité de ces attributions. Ils ont été, par la suite, reçus par la chef de la daïra de Hamr El Aïn, Nadjet Kouriba.

Des habitants de la cité des “Cinq chouhada”, sise à environ 5 km au sud de la ville de Hamr El Aïn, ont procédé, pour leur part, à la fermeture du chemin de wilaya N° 42 pour protester contre la même liste affichée dans la matinée, avant une intervention de la Gendarmerie nationale pour la réouverture de cette route.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email