-- -- -- / -- -- --
Monde

Une ONG épingle Washington pour les crimes de guerre au Moyen-Orient

Une ONG épingle Washington pour les crimes de guerre au Moyen-Orient
Les tortures à Abou Ghraib toujours vivaces

La Société chinoise pour les études des droits de l’homme (CSHRS) a publié mardi un rapport dans lequel elle épingle les Etats-Unis pour les  crimes commis  au Moyen-Orient notamment en Irak et dans les pays voisins, en violation grave du droit international.

Intitulé “Les Etats-Unis commettent des crimes graves de violation des droits de l’homme au Moyen-Orient et au-delà”, le rapport de la CSHRS  fait état des violations systématiques des droits de l’homme commises par Washington, notamment le déclenchement de guerres, le massacre de civils et les atteintes au droit à la vie et à la survie.

L’ONG énumère aussi les transformations forcées en référence aux changement de régime par la force, les sanctions unilatérales, les atteintes graves aux droits des personnes au développement, à la vie et à la santé ; la création d’un “choc des civilisations” et les abus en matière d’emprisonnement et de torture, ainsi que les atteintes à la liberté de religion et à la dignité humaine, poursuit le document qui se base sur des enquêtes menées  notamment en Irak, la Syrie et le Yémen ainsi qu’en l’Afghanistan.

Selon le rapport, les faits montrent e les Etats-Unis ont gravement violé les droits de l’homme fondamentaux des populations du Moyen-Orient et des régions voisines, occasionnant des dommages permanents et des pertes irréparables aux pays ainsi qu’aux populations de la région.

“La nature de l’hégémonie américaine et la barbarie, la cruauté et la perniciosité de sa politique de puissance ayant été complètement exposées, les peuples du monde comprendront mieux l’hypocrisie et la tromperie de la “démocratie et les droits de l’homme à l’américaine”, a conclu le document dont le Jeune Indépendant a obtenu une copie.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email