-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une nouvelle laiterie inaugurée à Rouiba

Une nouvelle laiterie inaugurée à Rouiba

Une nouvelle unité laitière d’une capacité de production de 400 000 litres/jour tous produits confondus du groupe Giplait, devant approvisionner les wilayas d’Alger, de Blida et de Tipasa, a été inaugurée hier à Rouiba.

Réalisée sur le site d’une ancienne unité privée qui a fait faillite, la laiterie du groupe Giplait de Rouiba a nécessité un investissement global de 3,24 milliards de dinars, dont l’achat du terrain et les équipements de production. « Ce complexe laitier vient en appui de la laiterie Colaital de Birkhadem, et cela va nous permettre une meilleure couverture des besoins de la wilaya d’Alger en lait et produits laitiers », a indiqué le ministre de l’Agriculture, Abdelouahab Nouri lors de l’inauguration de cette laiterie.

Selon le ministre de l’Agriculture, qui a entamé une visite de travail dans les wilayas d’Alger et Blida, les besoins en lait de l’Algérie sont estimés à cinq milliards de litres par an, dont les 2/3 (3,5 mds de litres) sont produits par les laiteries locales, alors que le déficit de 1,5 md de litres est couvert par les importations de poudre de lait.

Le complexe de Rouiba produit quotidiennement 360 000 litres de lait en sachets et le reste en produits laitiers, dont les yaourts. Selon le directeur de l’unité, 50% de sa production sont destinés au marché de la wilaya d’Alger, soit 180 000 litres, 30% pour la wilaya de Blida et 20% pour la wilaya de Tipaza.

« Les capacités de production (de notre unité) peuvent atteindre 500 000 litres/jour », a précisé la même source. Pour autant, la production de yaourts et produits dérivés n’a pas encore commencé, ajoute t-il.

« A moyen terme, nous allons régler le problème de l’approvisionnement du marché national en lait avec la réception de plusieurs projets de laiteries en cours de réalisation dans plusieurs régions du pays », affirmé M. Nouri.

La production nationale de lait conditionné en sachets est assurée par 116 unités, dont 16 publiques. Les importations de poudre de lait sont globalement assurées par l’Office national interprofessionnel du lait (ONIL), qui approvisionne les unités et complexes laitiers publics et privés, ainsi que les transformateurs (fromeries, yaourteries, etc..).

Le ministre de l’Agriculture a poursuivi sa visite de travail dans la wilaya d’Alger par l’inspection de projets d’aménagements des forêts de Baïnem, Bouchaoui et Ben Aknoun. « La priorité doit être donnée aux bureaux d’études ayant une bonne expérience » dans les aménagements forestiers, a t-il dit. M. Nouri a, par la suite, poursuivi sa visite de travail dans la wilaya de Blida avec au programme l’inspection de plusieurs exploitations agricoles.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email