-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une hausse de 3,3% au premier trimestre

Une hausse  de 3,3% au premier trimestre

Après des baisses successives tout au long de l’année précédente, la production du secteur des hydrocarbures s’est redressée durant le premier trimestre de cette année, affichant une hausse de 3,3% par rapport au premier trimestre de 2015, selon les chiffres publiés hier par l’Office national des statistiques (ONS).

L’office précise que cette progression intervient après des baisses consécutives de l’ordre de 7,1% au 1er trimestre 2015 par rapport au 1er trimestre 2014, de 2% au 2e trimestre 2015 par rapport au 2e trimestre 2014, de 1,4% au 3e trimestre et de 1,8% au 4e trimestre.

« Sur toute l’année 2015, la production des hydrocarbures a reculé de 3,1% par rapport à l’année 2014 », indique la même source, en faisant constater, cependant, que l’évolution remarquable de la production du secteur des hydrocarbures sur les trois premiers mois de 2016 a été tirée notamment par l’activité de liquéfaction de gaz naturel qui a enregistré une croissance de 21,5% comparativement au 1e trimestre 2015.

Sur l’année 2015, cette activité a décéléré de 4,5% par rapport à 2014. Pour l’activité de raffinage de pétrole brut, elle a augmenté de 5% au premier trimestre 2016. Sur l’année 2015, cette activité a baissé de 2,4% par rapport à l’année d’avant.

Mais à la différence des activités de liquéfaction de gaz naturel et de raffinage de pétrole brut, celle de la production de pétrole brut et de gaz naturel a connu, par contre, une baisse de 0,5% au 1er trimestre 2016. Sur toute l’année 2015, la production de pétrole brut et de gaz naturel s’est repliée de 2,9% par rapport à 2014. 

Globalement, le groupe Sonatrach a renoué avec la croissance après ces quelques années de stagnation. Le PDG du groupe public, Amine Mazouzi, avait affirmé en juin dernier que la production d’hydrocarbures du groupe Sonatrach est repartie en hausse dès 2016 après des années de baisses.

« Les résultats enregistrés sur les 5 premiers mois de 2016 sont en parfaite harmonie avec les objectifs ambitieux que Sonatrach s’est fixés pour 2016 et qui répondent à un souci d’une croissance appréciable », s’est-il félicité.

Ce rebond devrait permettre au groupe pétrolier d’augmenter ces exportations pour répondre à la demande de ses clients, notamment les pays de l’Union européenne et les Etats-Unis, ce qui devrait permettre à l’Algérie d’engranger des revenus conséquents.

Le PDG du groupe avait annoncé en effet que Sonatrach tablait sur une augmentation de ses exportations en hydrocarbures de 108 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) en 2016 contre 98,1 millions TEP en 2015, soit une augmentation de 10%.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email