-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une femme et trois hommes ont agressé et volé 25 victimes en trois mois

Une femme et trois hommes ont agressé et volé 25 victimes en trois mois

Une dangereuse bande spécialisée dans les agressions contre les utilisateurs des routes Boufarik-Bougara-Hammam Melouane vient d’être démantelée par les gendarmes de Larbaâ, rapporte la Gendarmerie nationale.

Composée de six membres, dont une femme, quatre de ses éléments ont été interpellés suite à une perquisition du domicile des assaillants, tandis que deux autres sont en fuite, précise la Gendarmerie. Il s’agit d’une dangereuse bande qui utilise des motos pour agresser avant de voler les biens des riverains de l’axe Boufarik-Bougara-Hammam Melouane, ajoute la Gendarmerie.

L’affaire a commencé à la suite de nombreuses plaintes déposées par plusieurs dizaines de victimes qui ont alerté les gendarmes de la brigade de Hammam Melouane sur les agressions à la pelle qui se sont produites contre elles.
Des agressions perpétrées par une bande de malfaiteurs conduite par une femme, où les assaillants ont utilisé des motos pour passer à l’acte. La Gendarmerie précise que, les victimes ont été toutes attirées par une femme.

Cette dernière, très expérimentée dans la criminalité, a charmé ses victimes qui conduisaient des véhicules avant de les emmener dans un appartement sis à Hammam Melouane et c’était là que ses complices passaient à l’action en utilisant des haches, épées et couteaux pour agresser les victimes et voler leurs biens, indique la Gendarmerie. A 5h du matin d’avant-hier, les gendarmes de Larbaâ se sont rendus dans l’appartement où les membres de la bande se trouvaient, et ce dans le cadre d’une perquisition, indique la Gendarmerie.

Ils ont encerclé la maison avant de passer à l’assaut et arrêter tous les membres de la bande, dont la jeune femme. La bande en question agissait sur l’axe Boufarik-Bougara-Hammam Melouane où de nombreuses victimes ont été volées par les assaillants, notamment dans le lieu touristique d’Hammam Melouane très prisé par les visiteurs. Les investigations menées par les enquêteurs de la Gendarmerie de Larbaâ ont démontré que cette bande est spécialisée aussi dans le trafic de drogue, en plus des agressions aux motos. D’après la Gendarmerie, les membres de cette bande de malfaiteurs ont acheminé plusieurs quantités de cannabis via l’axe cité avant.

Par ailleurs, deux autres membres de la bande sont actuellement en fuite ; toutefois ils ont été identifiés par les gendarmes enquêteurs. A noter qu’en l’espace de trois mois seulement, les éléments de cette bande ont perpétré 25 agressions et ont réussi à amasser un butin important sous forme de plusieurs sommes d’argent, de téléphones mobiles ainsi que de véhicules volés. La Gendarmerie ajoute que, lors de cette opération, 46 plaques de drogue ont été saisies, tandis que 14 millions de centimes appartenant aux victimes ont été également récupérés.

Mieux, un lot d’armes blanches a été saisi par les gendarmes, alors que deux cartes d’identité appartenant à deux victimes ont été récupérées.
Ce n’est pas tout, la Gendarmerie explique également que 13 téléphones mobiles des victimes ont été récupérés ainsi que deux motos utilisées par la bande. Les mise en cause, au nombre de quatre, ont été présentés, jeudi dernier, devant le procureur de la République de Boufarik, qui a ordonné la prison à leur encontre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email