-- -- -- / -- -- --
Culture

Une féérie de couleurs dans des dimensions magiques

Une féérie de couleurs dans des dimensions magiques

Une exposition de Linda Boughrara est un grand événement culturel. Après avoir depuis des années parcouru les galeries d’arts à travers le monde puis celles appartenant à des nationaux privés, les œuvres de cette artiste femme hors pair se retrouvent depuis jeudi dans les espaces de l’Office national de la culture et de l’information situés en haut de la rue Didouche Mourad

Ce qui surprend au premier coup d’oeil dans la remarquable l’exposition de Linda Bougherara, c’est la richesse et la densité de tableaux. En réalité, il ne s’agit pas seulement de tableaux dans la forme classique que présentent habituellement les artistes peintre.

Linda Bougherara utilise ces dimensions mais déborde largement dans l’innovation de ces surfaces. Ce sont des dimensions magiques, car la création artistique de cette illustre artiste déploie des trésors d’imagination en s’exerçant sur des surfaces miniatures jusqu’aux dimensions géantes en passant par toutes sortes de formes géométriques. Linda Bougherara a besoin de cette diversité de supports pour exprimer les élans de son inspiration sans limite.

Ces supports, tellement diversifiés, font partie de son génie créatif. Aussi, tous les espaces de cette grande galerie d’art de l’Office national de la culture et de l’information sont remplis par ses œuvres, défiant toute forme de monotonie. La couleur prend dans cette organisation des plus originales des aspects féériques. 

En plus de magie des dimensions et de la couleur, l’observateur est fasciné par la densité, la profondeur et la perplexité des idées que l’artiste veut transmettre. Ce n’est que par le spiritualisme que l’ont peut donner un sens au message transmis. Linda semble transporter du monde matériel vers l’univers invisible. Lazhar Labter, poète et auteur n’hésite dans la préface qu’il a écrit dans le catalogue de l’exposition des œuvres pas à rapprocher au soufisme, l’inspiration de Linda Boughrerara.

Il fut saluer l’initiative de la responsable de cette galerie, Rofaida qui a eu le bonheur de programmer cette illustre femme peintre, surtout en ce mois de mars qui célèbre la Journée internationale de la femme. Linda Bougherara nous offre ainsi l’occasion de montrer que la femme algérienne peur atteindre des sommets dans toutes les activités humaines et ici particulièrement dans le domaine des arts.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email