-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une étude hydrogéologique lancée à Béchar

Une étude hydrogéologique lancée à Béchar

La première phase d’une étude d’exploration géophysique et hydrogéologique de la wilaya de Béchar vient d’être lancée, selon la direction locale du secteur des ressources en eau.

Cette première phase de l’étude, confiée à un bureau d’études public, concerne l’exploration géophysique de la partie sud du territoire de la wilaya et sera suivie d’une seconde phase portant sur le volet hydrogéologique dans cette même partie du territoire de la wilaya, où existent des indices de grandes potentialités hydriques, tant souterraines que de surface, a-t-on précisé.

Cette opération, qui a nécessité un investissement sectoriel de 200 millions de dinars, vise, en plus de la dotation de la wilaya d’un outil « très important » en matière de connaissance des réelles ressources hydriques, la sécurisation des besoins en eau potable des habitants des 21 communes que compte la wilaya, a-t-on expliqué.

Cet outil, qui faisait cruellement défaut, permettra, une fois finalisé dans un délai de 24 mois, une meilleure gestion et distribution des ressources hydriques de la wilaya, a-t-on souligné.

Parallèlement à cette opération, plusieurs études pour la réalisation de nouveaux barrages ont été lancées ou sont en voie de l’être, comme c’est le cas du barrage de Oued-Lakhneg, dans la commune d’Igli (160 km au sud de Béchar).

Ce barrage, destiné à la retenue des eaux de Oued Saoura, aura une capacité de stockage de 40 à 60 millions de mètres cubes, a-t-on fait savoir à la direction du secteur.

Une autre étude pour l’édification d’un barrage dans la commune de Béchar, à savoir celui de Oued-Labiad, d’une capacité de stockage des eaux de deux millions de mètres-cubes, est aussi en réalisation actuellement, tandis qu’un barrage similaire dans la commune frontalière de Béni-Ounif (110 km au nord de Béchar) est en voie de lancement de son étude, selon la même source.

La réalisation de ce programme permettra la diversification et le renforcement de l’offre en eau potable destinée à la population et aux besoins de l’irrigation agricole ainsi qu’à l’industrie, a-t-on signalé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email