-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une enquête sera ouverte par le ministère de l’Education

Une enquête sera ouverte par le ministère de l’Education

Une enquête sera ouverte à la suite de l’erreur découverte dans le sujet de langue arabe pour les candidats de la filière scientifique, mathématiques et gestion, pour cerner toutes les responsabilités, a révélé M. Medjadi Messegem, inspecteur général au ministère de l’Education.

Commentant l’erreur « inadmissible » constatée dans le sujet de littérature, consacré à un poème sur la Palestine, M. Messegem explique que dans la copie remise aux lauréats, le nom de l’auteur Nizar Kabbani a été remplacé, par inadvertance, par celui de Mahmoud Derwiche. « Le dispositif d’élaboration des sujets du bac va être revu en profondeur après cette erreur inadmissible », a-t-il assuré.

Cette méprise, à propos de laquelle il exprime son réel « étonnement » n’a, selon lui, pas eu d’effet majeur sur le traitement du sujet, « la question posée à propos de ce poème étant indépendante de la biographie de l’auteur ». Concernant les tentatives de fraude aux examens via la 3G, M. Messegem a montré du doigt « certaines personnes » qui, déclare-t-il, tentent de déstabiliser les candidats et l’institution. S’agissant du déroulement de la session dans les 2 550 centres d’examen, M. Messegem, « sur la foi des rapports transmis », affirme qu’il n’a été relevé aucune « situation délicate », observant, néanmoins, qu’il a été observé des cas de fraude dont les auteurs, des candidats libres, « ont été expulsés ». 

Concernant les examens des trois cycles d’enseignement, l’invité fait état, dans les années qui vont suivre, de l’introduction d’un système d’épreuves anticipées destiné à alléger la durée de déroulement des examens.

Pour ce qui est de la correction des épreuves du baccalauréat, pour lesquelles 71 centres ont été installés, l’inspecteur du ministère de l’Education nationale signale qu’elle se fera en deux fois, étant entendu, précise-t-il, que c’est la note la plus avantageuse pour l’élève qui sera finalement prise en compte.

M. Messegem fait enfin savoir que les résultats du bac seront communiqués le 10 juillet, « peut-être même avant », ajoute-t-il, précisant que les lauréats pourront les consulter par voie d’affichage mais également par le biais de l’Internet.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email