Une descente aux enfers qui n’en finit pas : Le WA Tlemcen tout droit vers la D3  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Sports

Une descente aux enfers qui n’en finit pas : Le WA Tlemcen tout droit vers la D3 

Une descente aux enfers qui n’en finit pas : Le WA Tlemcen tout droit vers la D3 

Le WA Tlemcen, battu à domicile par le NA Hussein-Dey (2-0) samedi pour le compte de la 28e journée de la Ligue 2 de football, est en passe de signer sa deuxième relégation d’affilée après avoir mis « un pied et demi » en troisième palier. 

Ayant perdu sa place parmi l’élite à l’issue du précédent exercice, la formation des « Zianides » poursuit sa traversée du désert en s’apprêtant à rejoindre la troisième division où elle a déjà évolué pendant deux exercices (2015 à 2017).

A deux journées de la fin du championnat, le Widad pointe à la 15e et avant dernière place (2e relégable) avec 25 points, accusant un retard de trois longueurs sur le 13e et premier potentiel non-relégable, le RC Kouba. Dans les milieux du club on semble déjà résigné au triste sort de l’équipe, qui accueillera, lors de la prochaine journée (29e et avant-dernière), le leader, l’ES Ben Aknoun, qui a besoin des trois points de la victoire pour conforter ses chances dans la course à l’accession.

Les Algérois devront, d’ailleurs, profiter à cette occasion de la fébrilité de leur adversaire chez lui où il n’a obtenu que 14 points sur 42 possibles. Cette fébrilité a été à nouveau confirmée contre le NAHD, lorsque les protégés de l’entraineur Lyes Sidhoum, troisième coach à diriger les « Zianides » cette saison, ont essuyé leur sixième défaite dans leur jardin préféré du stade Akid-Lotfi.

Un stade devenu « maudit » pour le WAT, qui n’y a gagné cette saison que trois matchs tout en y concédant le nul à cinq reprises. Des statistiques qui confirment, si besoin est, que les « Widadis » ont pratiquement perdu le pari de se maintenir en ligue 2 à cause de leurs contre-performances  »athome », regrette-t-on encore dans les milieux proches du club.

Avec un effectif composé dans sa majorité de joueurs de la réserve, après l’échec des dirigeants de qualifier leurs recrues, le WAT fait face à un autre problème de taille lié à ses dettes envers d’anciens joueurs et entraineurs, estimées à plus de 150 millions de DA.

Un handicap qui prolongera son interdiction de recruter, l’obligeant à miser, en prévision de la saison prochaine, sur ses joueurs des moins de 19 ans s’il venait d’acter sa relégation. Et pour cause, ceux des moins de 21 ans ne seront qualifiés qu’après le levée d’interdiction de recrutement sur le club, vu qu’il n’y a pas de championnat dédié à cette catégorie en troisième palier.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email