-- -- -- / -- -- --
Culture

Une célébration nationale d’exception

Une célébration nationale d’exception

La célébration du centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri fait une escale à Oran où un colloque est organisé, ces samedi 13 et dimanche 14 mai, autour de l’œuvre mammérienne à l’aune du 7e art, l’occasion de relever le caractère exceptionnel de cette manifestation nationale.

Lors d’une conférence de presse animée au Théâtre régional Abdelkader-Alloula d’Oran, ce vendredi 12 mai, le Secrétaire Général du Haut commissariat à l’amazighité (HCA). 

Si El Hachemi Assad, a affirmé que « la célébration du centenaire de Mouloud Mammeri est une manifestation nationale de grande envergure, consacrant la réhabilitation de ce grand écrivain et anthropologue algérien », rapporte l’Agence presse service d’Algérie.

Dans le contexte du colloque sur l’œuvre mammérienne à l’aune du 7e art, le conférencier a relevé que l’année 2017 est une année exceptionnelle au vu de la célébration du centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri, pionnier de l’Amazighité. Il a rappelé que des rencontres littéraires, des caravanes livresques et des colloques sont au programme de cette manifestation.

De même qu’il annoncé la réédition de quelques-uns des ouvrages de cet écrivain, notamment La colline oubliée, L’opium et le bâton, Le banquet, Le sommeil du juste et La traversée. Les œuvres en langue amazighe du regretté Mouloud Mammeri seront, d’un autre côté, éditées dans un coffret : pièces de théâtre et poèmes en langue kabyle par une association réunissant le HCA, la maison d’édition Dar El Othmania et le ministère de la Culture.

Selon M. Assad, « le film L’opium et le bâton du réalisateur Ahmed Rachedi sera doublé en tamazight à cette occasion ». Aussi, le prochain Salon international du livre d’Alger (SILA) sera-t-il dédié à Mouloud Mammeri et un colloque international sur son œuvre étant prévu en marge de cette prochaine édition.

Au sujet des deux Journées d’études sur l’œuvre de Mammeri en rapport avec la production cinématographique, un panel d’universitaires et de professionnels du cinéma national y participera autour de plusieurs axes, notamment les échanges et les complémentarités entre la littérature et le cinéma, deux genres, l’expérience algérienne en matière d’adaptation, une lecture critique de L’opium et le bâton et de La colline oubliée. Il s’agira principalement d’aborder les problématiques les problématiques de l’adaptation cinématographie d’œuvres littéraires.

A propos de son roman L’opium et le bâton adapté à l’écran par Ahmed Rachedi, Mouloud Mammeri a affirmé : « Je n’attends pas une translation fidèle, les choses ne pouvant se dire que différemment au cinéma. Rachedi a suivi très fidèlement le roman. Il n’en faisait pas bien sur un compte-rendu, mais un film ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email