-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une cartographie nationale pour localiser les superficies concernées

Une cartographie nationale pour localiser les superficies concernées

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelouahab Nouri, a annoncé hier la mise en place d’un programme pour l’élaboration d’une carte nationale des périmètres agricoles qui bénéficieront de systèmes d’irrigation.

« Une opération de recensement des périmètres à travers les différentes wilayas du pays a été effectuée par notre ministère en collaboration avec le ministère des Ressources en eau », a affirmé M. Nouri à l’Assemblée populaire nationale, lors d’une séance consacrée aux questions orales.

Le ministre, qui répondait à une question d’une députée sur les causes du manque de superficies irriguées en dépit des enveloppes financières consacrées à cette opération, a assuré que ce programme de recensement permettra l’élaboration d’une carte nationale des périmètres agricoles qui doivent bénéficier de systèmes d’irrigation.

Les deux ministères ont convenu que l’opération d’irrigation des grands périmètres sera prise en charge par le ministère des Ressources en eau alors que le ministère de l’Agriculture prendra en charge les terres reposant sur les systèmes d’irrigation petits et moyens. M. Nouri a rappelé l’existence d’un « programme ambitieux » au niveau du ministère visant à mobiliser les eaux souterraines dans les régions du Sud. Cela permettra la création de nouveaux périmètres agricoles.

Il a assuré que le programme d’utilisation du système d’irrigation économique à travers l’acquisition de différents équipements d’irrigation avec le soutien de l’Etat sera élargi en vue d’encourager les agriculteurs à économiser l’eau.

La mise en œuvre du plan d’action prévu permettra d’élargir la superficie des terres irriguées dans le cadre du renforcement de la politique de développement agricole en vue d’augmenter les niveaux de la production agricole et répondre aux besoins des habitants en constante évolution. Une décision portant sur l’élargissement des espaces irrigués a été prise lors d’une réunion ministérielle restreinte en janvier dernier, a rappelé M. Nouri.

Le but étant d’élargir les superficies irriguées d’un million d’hectares supplémentaires pour atteindre une superficie globale de plus de 2 millions d’hectares à l’horizon 2019 afin de développer la production agricole et améliorer la rentabilité pour garantir la sécurité alimentaire, a-t-il ajouté.

M. Nouri est revenu sur l’augmentation des superficies irriguées, grâce au soutien constant des autorités publiques, représentant actuellement près de 12 % des terres cultivables, soit 1,136 millions d’hectares, dont 520 000 hectares utilisent le système d’irrigation économique, alors que le nombre des superficies irriguées ne dépassait pas 350 000 hectares en 2000.

A une question sur le détournement de terres agricoles de leur vocation dans la wilaya de Jijel, transformées en parkings de 66 hectares de superficie par des importateurs de véhicules, M. Nouri a souligné que les autorités publiques avaient entrepris toutes les mesures légales pour mettre fin à ce phénomène, bien qu’il s’agisse de terres privées.

Des mesures judiciaires ont été engagées concernant 19 cas de détournement de terres agricoles de leur vocation dans la même wilaya où 11 affaires ont été tranchées. M. Nouri a souligné l’intérêt particulier accordé à la préservation du foncier agricole par l’Etat qui s’engage à lutter contre le phénomène de détournement de ce « capital national ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email