-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une autre victoire du Polisario

Une autre victoire du Polisario

Un groupe diplomatique américain, présidé par la numéro 2 de l’ambassade des USA en Algérie, se serait rendu en visite inédite à Laayoune dans le Sahara occidental.

Cette mission diplomatique américaine, était composée, de la numéro 2 de l’ambassade US à Alger et de plusieurs autres officiels US. Ces diplomates américains, qui sont arrivés à Laayoune à bord d’un avion spécial, auraient rencontré des membres d’associations des droits de l’homme et devraient rédiger un rapport sur la situation générale dans le Sahara occidental, lequel rapport, devrait être utilisé par le département d’Etat américain, lors des débats sur la question du Sahara, au conseil de sécurité de l’ONU.

Parallèlement, une cinquantaine de membres du Polisario, sont en route pour participer au 4eme congrès du Polisario prévu ces jours-ci.
Ils auraient quitté les territoires occupés par voie aériennes ou terrestres via la Mauritanie pour certains d’entre eux, pour rejoindre les camps du Polisario à Tindouf. 

Réagissant à l’arrêt que vient de rendre le tribunal de l’Union européenne annulant la décision du Conseil de l’UE daté du 8 mars 2012, l’Algérie a pris acte « avec satisfaction » cette décision qui a mis les autorités marocaines devant un énorme embarras.
Le département de Ratmane Lamamra affirme que la décision de la CJUE « vient consacrer à nouveau la légalité internationale et rendre ainsi justice au peuple du Sahara occidental ».

Selon Alger l’arrêt du tribunal de l’UE « constitue également un net désaveu à la politique du fait accompli et rappelle à la communauté internationale le devoir et l’obligation de se conformer à la légalité internationale ».

Et d’ajouter que par ce verdict, le tribunal de l’UE réaffirme que le Sahara occidental est « un territoire non autonome tel que défini par l’ONU ». La justice européenne a ordonné jeudi dernier une décision la suspension de l’accord agricole entre les deux parties sous prétexte que le Conseil européen.

Cette décision concerne « les produits agricoles, les produits agricoles transformés, les poissons et les produits de la pêche » issus des provinces sahariennes occupées par le Maroc. Un journaliste tunisien Neji Zairi, a révèle avant-hier sur un plateau d’une chaine de télévision privée que les « documents » sur lesquels il a basé ses « accusations » contre le Maroc d’être derrière les derniers attentats en Tunisie sont « authentiques ».

Selon lui, des experts sécuritaires avaient confirmé que le « document » portait la signature de services de renseignements marocains ». Par ailleurs, le journaliste s’est défendu de « chercher le buzz » en s’attaquant directement au Maroc.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email