-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une aide financière aux descendants en charge des personnes âgées

Une aide financière aux descendants en charge des personnes âgées

Le nombre de personnes âgées est en augmentation constante ces dernières années en Algérie. De plus en plus d’entre eux, abandonnées par leurs proches, occupent des maisons de vieillesse et nécessitent une prise en charge adéquate par les autorités.

Un phénomène que la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Mounia Meslem, compte prendre en charge. En effet, celle-ci annonce l’élaboration, par son secteur, d’un projet de décret exécutif fixant les conditions d’octroi d’une aide financière aux descendants en charge de personnes âgées parmi leurs ascendants. Une mesure qui vise à encourager la prise en charge des personnes âgées par leurs enfants et leurs proches, et à assurer leur maintien en milieu familial.

Le projet de décret exécutif permettra de fixer les conditions et modalités d’attribution d’une allocation aux descendants en charge de personnes âgées en difficulté et sans attache familiale, a indiqué Mounia Meslem, qui répondait à une question d’un membre de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur l’application de l’article 24 de la loi 10-12 en date du 29 décembre 2010, relative à la protection des personnes âgées. Elle a précisé. Il est attendu actuellement la finalisation des mesures réglementaires en vigueur pour la concrétisation du décret exécutif. » D’autre part, la ministre de la Solidarité nationale a estimé important l’application de l’article 24 de la loi sur la protection des personnes âgées, qui stipule le droit de toute personne âgée en situation difficile de bénéficier d’une allocation estimée à au moins le tiers du salaire minimum garanti.

Elle a souligné, à ce propos, les mesures prises par le secteur de la solidarité nationale pour la protection des personnes âgées sans attache familiale et vivant « une situation précaire », à travers un programme de soutien et d’accompagnement afin de les maintenir en milieu familial. Mme Meslem a rappelé dans ce contexte l’article 7 de la loi citée et qui énonce le droit « aux descendants en charge d’une personne âgée de bénéficier d’une aide financière ».

Elle a évoqué, en outre, « les projets-pilotes » lancés par son secteur visant à la protection des personnes âgées et leur maintien en milieu familial, rappelant l’attribution d’« aides domestiques aux personnes âgées dans plusieurs wilayas – pilotes du pays en attendant d’une généralisation de l’opération ». Elle a insisté également sur le « renforcement de l’action commune entre toutes les catégories de la société pour préserver la cohésion familiale et prêter aide aux personnes âgées ».

« Toute personne âgée en situation difficile est en droit de bénéficier d’une allocation forfaitaire pour lui assurer une couverture sociale, outre la possibilité de bénéficier de microcrédits par le biais de l’Agence nationale de gestion de microcrédits ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email