-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un vaste réseau international de trafic de véhicules démantelé

Un vaste réseau international de trafic de véhicules démantelé

La vente aux frontière de véhicules après la falsification des documents, avec la complicité de fonctionnaires de l’Etat à différents niveaux, est un commerce juteux pour nombre de personnes qui ont monté un véritable réseau international de trafic bien organisé et bien huilé jusqu’à sa mise hors d’état de nuire par les services de sécurité.

C’est à Bouira que l’affaire a été mise au jour. La Sûreté de wilaya a indiqué qu’ »un vaste réseau international de contrebande de véhicules, composé de trente personnes, a été démantelé à Bouira, grâce à des investigations menées depuis mai denier par les services de sécurité ».

Ce réseau était composé de deux ressortissants étrangers, un Français et un Tunisien, ainsi que de fonctionnaires des Douanes, de wilaya, de daïra et de commune à travers plusieurs régions du pays, impliqués dans des affaires de contrebande de véhicules, ainsi que dans la contrefaçon et la falsification de documents administratifs, de cachets et autres sceaux de l’Etat, a précisé la même source.

L’affaire remonte au mois de mai dernier, lorsque les services de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI) relevant de la police judiciaire de la wilaya de Bouira ont reçu des informations sur la présence d’un réseau international de contrebandiers de véhicules ainsi que de falsificateurs de documents officiels, et contrefaçon de cachets et autres sceaux de l’Etat, acte considéré comme crime organisé transfrontalier, selon les services de la sûreté de wilaya.

« Ces trente personnes, dont cinq sont originaires de Bouira, falsifient et contrefont des documents et des cachets officiels pour les utiliser dans la contrebande de voitures via les frontières du pays, avec l’implication de plusieurs fonctionnaires administratifs, ainsi que de deux ressortissants étrangers, un Tunisien et un Français », a expliqué la Sûreté de wilaya de Bouira.

A l’issue du démantèlement de ce réseau, les éléments de la BRI ont pu récupérer six véhicules touristiques. L’affaire a été confiée au tribunal de Bouira.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email