-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un vaste réseau de trafic de visas et de passeports démantelé

Un vaste réseau de trafic de visas et de passeports démantelé

La bande était spécialisée dans le faux et l’usage de faux ainsi que dans la contrefaçon de cachets officiels. Les gendarmes de Settara (Jijel) chargés de l’enquête ont saisi des dossiers destinés à l’obtention du visa, des rendez-vous pour le visa au consulat de France d’Annaba, des relevés de fiche de paie vierges, des registres du commerce falsifiés, vingt-six passeports et 8 200 euros.

Composé de sept trafiquants, dont deux jeunes femmes, le réseau a, depuis des mois, investi dans la vente de faux visas et faux passeports, lesquels sont fabriqués dans une entreprise privée de prestation de services au centre-ville d’El-Milia, dans la wilaya de Jijel.

C’est suite à une plainte déposée par un entrepreneur pour contrefaçon de son cachet rond qu’une enquête a été ouverte. Les gendarmes ont interpellé le mis en cause et perquisitionné, en vertu d’un mandat, à son entreprise et à son domicile à El-Milia, où ont été saisis soixante-neuf imprimés portant des rendez-vous pour des visas au consulat de France à Annaba, des CD-Rom, différents documents officiels portant des cachets et des signatures falsifiés, des relevés de fiche de paie vierges, des registres du commerce falsifiés, une imprimante scanner, une unité centrale, vingt-six passeports et 8 200 euros. 

Les autres acolytes ont été identifiés et arrêtés au cours de l’enquête. Les sept trafiquants, dont deux femmes, ont été présentés hier devant le procureur de la République près le tribunal d’El-Milia, puis devant le juge d’instruction pour faux et usage de faux, contrefaçon de cachets, fausse déclaration et infraction à la législation des changes.

L’un d’entre eux a été placé sous mandat de dépôt, deux sous contrôle judiciaire et les quatre autres, dont les deux femmes, ont été cités à comparaître ultérieurement.

Par ailleurs, les gendarmes de la section de recherches d’Annaba ont présenté hier, devant le procureur de la République près le tribunal local, trois personnes pour association de malfaiteurs, escroquerie et faux et usage de faux. Elles ont été placées sous mandat de dépôt. 

C’est suite à une plainte déposée par la victime pour escroquerie contre trois personnes lui ayant vendu une parcelle de terrain avec des documents falsifiés que les investigations ont permis l’interpellation des mis en cause au centre-ville d’Annaba.

Poursuivant les investigations, et en vertu de mandats de perquisition, les gendarmes ont saisi, au domicile de l’un d’eux, des spécimens de documents officiels falsifiés, et, dans le local de vente de matériel informatique d’un deuxième acolyte, trois unités centrales pour micro-ordinateurs, une imprimante et un CD-Rom ayant servi dans la contrefaçon des documents. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email