Un terroriste repenti appelle ses camarades à déposer les armes – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Un terroriste repenti appelle ses camarades à déposer les armes

Un terroriste repenti appelle ses camarades à déposer les armes
Le terroriste Arkoub El Djilali, alias "Al-Nouass

Le terroriste repenti Arkoub El Djilali, alias « Al-Nouass » qui s’est rendu, récemment, aux services de sécurité relevant de l’Armée nationale populaire (ANP), a lancé un appel à ses camarades encore dans le maquis à déposer les armes et mettre fin à l’effusion du sang.

Dans des aveux diffusés mercredi soir la télévision publique, le terroriste « Al-Nouass » né en 1970 a fait part de « son regret » d’avoir rejoint les groupes terroristes, appelant les derniers résidus en activité à « mettre fin à l’effusion de sang et à préserver les Algériens » et à se repentir, se disant convaincu que ces résidus du terrorisme « sont en voie de disparition ».

Le terroriste a affirmé avoir pris la décision de se rendre après avoir écouté les aveux du mufti général des groupes terroristes, Leslous Madani, capturé il y a quelques mois dans la wilaya de Skikda, lequel avait appelé ceux qui restent des résidus du terrorisme à revenir au droit chemin et à se rendre aux services de l’ANP.

Il s’est dit revivre de nouveau après sa reddition, d’autant qu’il a emprunté des années durant cette voie contre sa volonté, affirmant être arrivé à un stade où il fallait arrêter les actes terroristes.

« J’appelle tous ceux qui étaient avec moi à se rendre à la première occasion », a-t-il ajouté, assurant que « tout ce qui est dit sur la torture dont auraient fait l’objet ceux qui se sont rendus est un mensonge et une calomnie ».

Il s’est adressé particulièrement aux terroristes Abdelkader Titaouine, dit « Abou El Banat », Mohamed Al Chafai dit « Hamza », et Ighil dit « Abou Soumia », pour les exhorter à se rendre.

« Je vous assure que je ne suis sous aucune pression. Vous me connaissez bien et vous savez que je ne vous trahirai pas. Je vous garantis que vous serez correctement traité. Revenez à la raison et abandonnez ce que vous avez entrepris », a-t-il déclaré.

« Les résidus du terrorisme sont parfaitement conscients que tout est terminé et qu’ils sont face à une impasse », a-t-il ajouté, soulignant que ces éléments « doivent d’abord se préserver et mettre un terme à l’effusion de sang des Algériens », entreprise à laquelle « l’Armée nationale populaire (ANP) s’emploie ».

Le terroriste Arkoub a rejoint les groupes armés en 1996, en prenant attache avec les terroristes Abdelkader Saoual et Salim Abdelkader dit « Abou Dhir ». Il a rejoint ensuite le « bataillon Al Rabania » relevant du groupe « Jound Othmân Ibn Affân » sous la direction du terroriste Saoual, et qui activait à travers l’axe Khemis Miliana et Tissemsilt.

Le terroriste Akroub a évoqué l’activité terroriste du dénommé Lysir Lakhdar dit « Abou Zakaria », qui a commis de nombreux actes terroristes (assassinat, vol et agression des personnes), révélant la mort de son frère, lequel a été tué en 2006 et qui avait, à son tour, rejoint les groupes terroristes en activant sous la supervision du dénommé « Abou Zakaria ».

Il a dévoilé, par ailleurs, les détails de plusieurs actions d’enlèvement de citoyens pour des demandes de rançons pratiquées en raison du déficit en ressources financières qui manquaient aux  groupes armés.

Ces groupes se sont tournés vers les enlèvements en raison de « la politique et la stratégie fermes menées par les forces de l’ANP, ayant imposé un encerclement et un blocus sur tous les mouvements des groupes », a-t-il expliqué.

L’encerclement imposé par les forces de l’ANP a contraint les groupes à se déplacer constamment d’un endroit à un autre, et à voler les récoltes pour assurer leur nourriture, les poussant parfois à dérober « la nourriture destinée aux chiens de garde ».

Le terroriste a conclu ses aveux en affirmant « regretter pour le passé. Je réitère à tous ceux qui sont encore dans les montagnes que je ne suis sous aucune pression. Je vous appelle à faire preuve de bon sens. Vous savez très bien, tout autant que moi, que vous avez atteint un stade de non-retour ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email