-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un témoin accable l’ancien vice-président Belkacem Boumediene

Un témoin accable l’ancien vice-président Belkacem Boumediene

Le président du tribunal criminel d’Alger, Mohamed Rekkad, a poursuivi au terme de la 15e journée du procès, des ex-cadres et ex-fonctionnaires de la Sonatrach, à leur tête l’ex-PDG Mohamed Meziane, tous inculpés pour malversation.

Le juge, entouré de ses deux conseillers Nadia Bouhamidi et Hakim Mansouri ainsi que des deux membres du jury, a procédé jeudi à l’audition de plusieurs témoins, dont Slimane Ghezli, membre de la commission technique chargée de l’élaboration des cahiers des charges pour le système de surveillance électronique des installations de Sonatrach.

Ce dernier a affirmé que « les données relatives à ce marché n’ont pas été publiées dans le Bulletin des appels d’offres du secteur de l’énergie et des mines (BAOSEM) sur ordre de l’accusé Belkacem Boumediene », alors vice-président chargé des activités en amont à la Sonatrach.

Il a indiqué que « Belkacem Boumediene a donné des directives fermes à ses subordonnés pour ne pas publier les données du marché dans le BAOSEM vu le caractère sécuritaire, confidentiel et urgent du projet ».

Répondant à une question du juge concernant, sur la partie responsable de la publication dans le BAOSEM qui est le bulletin du secteur des hydrocarbures pour les appels d’offres ouverts, le témoin Ghezli a déclaré qu’« il s’agissait du maître d’ouvrage et de la direction des affaires juridiques ».

A la question de savoir pourquoi certaines parties du projet ont été attribuées au gré à gré avant de faire l’objet d’un avis d’appel d’offres international ouvert, le témoin s’est défendu de toute implication dans ces procédés : « Je n’ai fait qu’appliquer à la lettre les directives qui me venaient d’en haut ! »

Il a par ailleurs tenu à préciser : Après l’attribution de 13 installations et bases de vie relevant de Sonatrach à Contel Funkwerk pour les connecter au système de surveillance électronique, j’ai comparé les offres financières de deux autres sociétés et relevé une augmentation du seuil financier de l’offre de Funkwerk par rapport à ses concurrents ».

Il a ajouté que l’ancien vice-président, Belkacem Boumediene, ainsi que le PDG de Sonatrach, Mohamed Meziane, lui auraient donné instruction d’entrer en négociation avec le groupe allemand afin qu’il réduise son offre financière.

Slimane Ghezli a affirmé en outre que « l’étude comparative qu’il a menée s’est faite sur la base de l’offre financière », avant de répondre aux questions de la partie civile concernant la supériorité de l’offre technique de Contel Funkwerk par rapport aux autres ».

L’offre, a-t-il dit, était effectivement différente et très favorable au groupe qui a remporté le marché, bien que les autres étaient conformes au cahier des charges relatif au projet. Elles convergeaient toutes vers un seul objectif, celui de sécuriser les installations de Sonatrach contre toute menace d’intrusion.

La défense de l’accusé Belkacem Boumediene a obtenu du témoin l’affirmation que « la consultation limitée pour le projet ne concernait pas le soumissionnaire le moins disant ».

Il convient de signaler que la plupart des témoins entendus dans le cadre de l’affaire de l’ex-big boss de la Sontrach se sont longuement étalés sur les revenus et sur les modalités d’élaboration des cahiers des charges.

Pour rappel, un témoin clé dans cette affaire, alors associé dans le Holding du Contel, n’a pas répondu à la convocation qui lui a été adressée par le tribunal criminel d’Alger. Son père faisait partie des enquêteurs du Département des renseignements et de la sécurité dépendant du ministère de la Défense nationale.

Les trois derniers jours ont été consacrés à l’audition des témoins qui n’ont rien apportés de nouveau à l’affaire, à l’instar des trois secrétaires de la compagnie pétrolière nationale. Ces dernières ont tout fait pour blanchir leurs responsables, à l’image de l’ex-PDG et ses deux enfants, des graves accusations qui pèsent sur eux.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email