-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un taux de participation appréciable : 2,5 millions de bulletins nuls

Un taux de participation appréciable : 2,5 millions de bulletins nuls

Sur les quelque 10 millions d’électeurs qui se sont déplacés jeudi aux bureaux de vote pour choisir leurs dirigeants locaux, 2,5 millions ont glissé un bulletin nul dans l’urne.

Ce chiffre a été annoncé hier par le ministre de l`Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, qui présentait les résultats provisoires des élections locales.

Ainsi, le vote blanc revient encore une fois après avoir marqué les élections législatives où 2,1 millions d’Algériens ont préféré s’exprimer par le bulletin nul. Pour le ministre, ces électeurs portent un message qu’il faut savoir déchiffrer en faisant appel aux experts.

« C’est un chiffre important qu’il faut analyser », a-t-il simplement répondu à une journaliste qui lui demandait si ces bulletins vides prouvent que les élus ont perdu totalement leur crédibilité aux yeux du peuple.

En dépit de cela, le ministre a estimé que ces élections locales sont une victoire pour l’Algérie. Le taux de participation a atteint 46,93% pour les Assemblées populaires communales (APC) et 44,96% pour les Assemblées populaires de wilaya (APW). « Un taux proche des normes internationales », a-t-il jugé.

Sans surprise, le Front de libération nationale (FLN) et le Rassemblement national démocrati que (RND) conservent la majorité absolue des APC et des sièges APW. Ainsi, le FLN a raflé 603 APC et 711 sièges dans les APW, tandis que le RND a décroché 451 APC et 527 sièges APW.

Les résultats de ces élections ont également révélé l’émergence de deux nouveaux opposants, à savoir le Front El Moustakbal de Abdelaziz Belaïd avec 71 APC et le Mouvement populaire algérien (MPA) de Amara Benyounès avec 62 APC.

Les anciens partis d’opposition viennent après dans cette nouvelle hiérarchie politique consacrée par ces élections locales, dont le Front des forces socialistes FFS qui revient en force avec 64 APC, le Mouvement de la Société pour la Paix – (MSP) avec 49 APC, alors que le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) n’a obtenu que 37 APC.

Le ministre a assuré que les nouveaux élus auront la particularité d’exercer dans le cadre de la nouvelle loi qui leur offre plus de prérogatives pour gérer leur commune et leur wilaya en plaçant le citoyen au cœur de leurx intérêts et en rentabilisant les richesses locales au profit du développement local. Interrogé sur les altercations survenues dans certains centres et bureaux de vote, le ministre a assuré qu’ils n’ont pas impacté les résultats du vote.

En réponse à un journaliste en marge de l’annonce des résultats préliminaires des élections locales, le ministre a indiqué que des bureaux et centres de vote dans certaines communes ont connu des dégradations partielles ou totales, affirmant que les mesures qui s’imposent ont été prises pour ces altercations qui n’ont aucun effet sur les résultats du scrutin.

A propos des « dysfonctionnements » relevés dans certains centres et bureaux de vote, Bedoui a expliqué qu’ils étaient dus « aux mesures organisationnelles prises au profit du corps électoral dans le but de rapprocher l’électeur des centres de vote, notamment après les opérations de relogement ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email