-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un signe d’encouragement de Tebboune envers les opérateurs 

Un signe d’encouragement de Tebboune envers les opérateurs 

Le président de la République a reçu en audience les organisations patronales. Dans la perspective d’examiner les questions relatives à la relance de l’économie, Abdelmadjid Tebboune a choisi de rencontrer directement les représentants des Confédérations patronales. Une démarche saluée par  le patronat, qui y voit un signe fort envers les opérateurs économiques.

Mohamed Sami Agli, président de la Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC), estime que l’audience accordée par le président de la République aux organisations patronales est un signe d’encouragement envers les opérateurs nationaux. Ces derniers, a-t-il affirmé, traversent une conjoncture difficile. Une situation aggravée par la crise sanitaire du coronavirus, laquelle a plombé l’activité économique du pays. Dans un message posté sur sa page Facebook, le président de la CAPC, qui n’a cessé de tirer la sonnette d’alarme sur la situation difficile que traversent les entreprises économiques, nécessitant un soutien et un accompagnement des pouvoirs publics, a exprimé sa satisfaction quant à la tenue de cette rencontre avec le président de la République. «Les messages forts du premier magistrat du pays répondent aux attentes des entreprises et ne manqueront pas, une fois traduits sur le terrain en actions concrètes, de donner un nouveau souffle à l’économie nationale», a-t-il signalé.

En effet, après que des exposés sur la situation de leurs activités industrielles et économiques ont été présentés par les représentants des confédérations, le président de République a donné un ensemble d’orientations. Il s’agit d’«œuvrer davantage à l’augmentation de la production nationale dans les secteurs public et privé, et préserver les postes d’emploi dans les différents secteurs économiques et industriels, à la lumière de l’amélioration notable de la situation sanitaire, qui est à même d’impulser la dynamique économique, notamment dans les domaines en lien avec le quotidien du citoyen». Il a également souligné la nécessité de poursuivre l’amélioration, le développement et la diversification de la production agricole afin d’englober les produits actuellement importés, comme la poudre de lait, les viandes, l’huile et les aliments de bétail. Afin d’atteindre l’objectif tracé pour l’année 2021, à savoir hisser les exportations hors hydrocarbures, le gouvernement compte axer sur l’exportation des produits fabriqués localement, et ce en accordant un intérêt particulier à l’exportation vers les pays africains et à la création de succursales de banques algériennes. M. Tebboune a également instruit le secteur bancaire afin de jouer un rôle plus efficace dans le soutien de la production nationale et de faciliter la tâche aux investisseurs nationaux, notamment à travers l’éradication de toute forme de bureaucratie et les lenteurs dans les procédures, lesquelles entravent l’économie nationale,  mais aussi en accélérant la numérisation, notamment celle du secteur de la finance, en particulier les Domaines, les impôts, les Douanes, et ce afin de parvenir à une transparence dans toutes les transactions. Pour ce qui est du foncier, le Président a instruit les responsables, au niveau central et local, afin qu’ils prennent toutes les mesures indispensables en vue de faciliter l’accès au foncier nécessaire à la domiciliation des investissements et la création de nouveaux postes d’emploi à travers l’ensemble du territoire national. Ainsi, il semblerait que les appels lancés par les organisations patronales aient trouvé un écho. Reste l’application de toutes ces mesures sur le terrain. Une étape qui a toujours fait défaut.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email