-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un séisme de 5,2 frappe la région de Skikda

Un séisme de 5,2 frappe la région de Skikda

Un séisme de terre fortement ressenti par les habitants de cinq wilayas de l’Est a frappé, ce dimanche, la région de Skikda provoquant une panique parmi la population.
Les habitants de Constantine, Jijel, Mila et Sétif, notamment ceux des régions limitrophes avec la wilaya de Skikda, ont été secoués tôt le matin, à quelques minutes de la prière de l’aube.

D’une magnitude de 5,2 sur l’échelle de Richter, selon l’information donnée par le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), le séisme, même s’il a laissé des traces dans de nombreuses habitations des localités voisines de l’épicentre, n’a fort heureusement pas fait de victimes. Enregistrée vers 4h53, la secousse a été localisée entre les communes d’El-Harrouch et Aïn Bouziane, précisément à une douzaine de kilomètres de cette dernière.
La puissance  de la secousse a aussi été fortement ressentie par les habitants des communes voisines, à l’image de Sid Mezghiche, Amzadj Edchich et Saleh Bouchaour.

Deux autres répliques d’une magnitude de 3,9 sur l’échelle de Richter, respectivement à 6h17 et 12h15, ont également été ressenties par les habitants.

Le wali de Skikda, qui s’est déplacé dans la région, a d’ores et déjà promis de prendre en charge les habitants dont les habitations ont été endommagées sur la base de constats des services, lesquels devront se charger de répertorier les dégâts. Selon les premiers constats, plusieurs bâtiments ont été lézardés, notamment au niveau des localités de Aïn Bouziane et El-Harrouch. Seule une vieille construction a enregistré un effondrement partiel, a-t-on appris auprès de la Protection civile.

Même si l’intensité de la secousse reste relativement proche de celle ayant touché il y a deux mois la localité de Grarem, à Mila, le bilan des dégâts matériels semble en tout cas loin de celui enregistré par la wilaya de Mila, où des centaines de familles ont été évacuées de leurs habitations fortement endommagées.
Depuis, des dizaines de familles, logées provisoirement  dans de grands espaces, sont toujours dans l’attente d’une solution.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email