-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un salafiste appelle au meurtre de l’écrivain Kamel Daoud

Un salafiste appelle au meurtre de l’écrivain Kamel Daoud

L’autoproclamé prédicateur salafiste, Abdelfatah Hamadache, appélé mardi au meurtre du chroniqueur et écrivain Kamel Daoud, l’accusant d’apostasie et d’insultes envers les musulmans. L’appel a suscité a suscité un tollé d’indignation notamment au sein de la corporation des journalistes et dans le milieu culturel.

Sur sa page Facebook, Hamadache, connu au sein de l’opinion publique par ses positions jugées radicales, écrit : “si la charia était appliquée en Algérie, le mécreant (Kamel Daoud) serait soumis à el had (peine fixe) qui est la condamnation à mort.
Dans son statut, Hamadache, qui officie comme imam (non autorisé) accuse le chroniqueur d’avoir “diffamé la religion, insulté Dieu et porté atteinte à la dignité des musulmans”. Il ajoute que le candidat au Goncourt a “glorifié les sionistes et a agressé la langue arabe”. Le prédicateur ne cite pas les circonstances ou les occasions, Daoud aurait tenu ses propos.


Abdelfatah Hamadache

En outre, le salafiste considére que l’auteur oranais mériterait le chatiment suprême celui du had ou  Qassas (loi du talion) en public. “S’il existait une charia en Algerie, le pouvor l’aurait condamné à mort en public”, a-t-il poursuivi. ” Nous invitons les autorités à le condamner à mort publiquement en raison  de son infame guerre contre Dieu, le prophete, le livre saint et les symboles sacrés des musulmans”, a-t-il dit.
Longtemps considéré comme un salafiste radicale, Hamadache se présente comme le leader du front de la sahwa (l’éveil) islamique.
Cet appel a suscité un tollé d’indignation parmi les algériens notamment sur les réseaux sociaux.
Sur sa page Facebook, Kamel Daoud qui a publié l’appell au meurtre de Hamadache, a annoncé qu’il déposerait plainte mecredi tandis que de nombreux journalistes et citoyens ont fait de leur soutien à l’auteur de « Meursault, contre-enquête ». Une pétition a été initiée par ses confrères dans laquelle ils demandent aux  ministres de la justice et de l’intérieur de poursuivre en justice Hamadache pour incitation au crime.

L’appel au meurtre de Hamadache

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email