-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un réseau international de trafic de drogue démantelé à Oran

Un réseau international de trafic  de drogue démantelé à Oran

Un important réseau international de trafic de drogue a été démantelé. Huit voitures, 649 kg de drogue et 625 millions de centimes ont été saisis, a annoncé hier la Gendarmerie nationale.

Au total, cinq présumés trafiquants ont été arrêtés, au terme d’une enquête de plusieurs semaines en collaboration avec les gendarmes enquêteurs de la brigade de recherches d’Oran. Tout a commencé suite à la provenance de renseignements à la brigade de recherches d’Oran faisant état de la présence d’un grand réseau de trafic de drogue. Suite à quoi les gendarmes enquêteurs ont lancé un vaste plan ciblant ledit réseau.

Le plan en question portait sur la mise en place de barrages fixes sur les voies empruntées par le réseau et la surveillance des mouvements de ses membres. Lors des investigations, les gendarmes ont pu déterminer que les membres de ce réseau se préparaient à livrer une grosse quantité de drogue d’Oran vers l’est du pays. Pour cela, la gendarmerie a mobilisé un dispositif sécuritaire composé de plusieurs enquêteurs, des éléments de la section d’intervention (SSI) et de la brigade cynophile.

L’objectif était de faire tomber le réseau avant même que la quantité de drogue n’arrive à destination. Une perquisition du domicile du chef du réseau, le nommé C. K âgé de 35, ans, a été exécutée il y a une semaine, ce qui a permis son arrestation ainsi que celle de son complice, le nommé A. L âgé de 38 ans. Lors de cette perquisition, les gendarmes ont saisi une voiture dont la plaque d’immatriculation est d’Alger et récupéré 170 millions de centimes représentant les revenus des ventes de drogue et 10 téléphones mobiles.

Les membres du réseau arrêtés à bord de luxueuses voitures

Poursuivant les investigations, les gendarmes de la brigade de recherches et ceux de la police judiciaire ont exécuté une autre perquisition, suite à un mandat délivré par le procureur de la République d’Oran), au domicile d’un autre membre du réseau, le nommé F.

B âgé de 38 ans. Ce dernier, qui réside dans la commune de Bir El Djir, a été surpris par l’assaut des gendarmes, ce qui a permis de saisir 255 millions de centimes et 13 sacs remplis de drogue dissimulés dans une cachette. Aussi, les gendarmes ont récupéré quatre voitures, dont deux immatriculés à Oran et deux à Alger, dont un fourgon à l’intérieur duquel étaient cachés trois autres sacs de cannabis.

Au total, 649 kg de drogue ont été saisis lors des deux perquisitions, a ajouté la Gendarmerie nationale. La fouille de deux des voitures a permis de découvrir plusieurs caches qui servaient à entreposer des quantités de drogue pour les acheminer, sans risquer les représailles des gendarmes, vers les frontières de l’est du pays. Par ailleurs, durant le même jour, les gendarmes chargés des investigations sur cette affaire ont réussi à localiser le lieu de cachette d’un autre membre, le nommé K. T âgé de 43 ans.

Ce dernier, qui travaille dans une société privée, a été interpellé dans sa camionnette. L’arrestation de la quatrième membre a été réalisée en pleine ville d’Oran, dans le quartier des Canastelles. L’interrogatoire auquel a été soumis ce membre du réseau a permis aux enquêteurs de la Gendarmerie d’Oran d’identifier le nom d’un cinquième membre du réseau. Il s’agit du nommé Dj.

C âgé de 59 ans. Ce dernier a été arrêté, à son tour, à bord de sa voiture. Aussi, un sixième membre, le nommé M. Kh, le plus âgé du réseau (60 ans) commerçant de métier, a été surpris à l’intérieur de sa voiture en possession de 200 millions de centimes, une somme représentant les revenus des ventes de cannabis. D’autre part, un septième membre du réseau est en fuite, toutefois identifié par les enquêteurs et dont les recherches sont lancées.

Enfin, la Gendarmerie a expliqué que le réseau en question activait à l’échelle internationale allant des frontières ouest, en passant par le centre du pays et en arrivant aux frontières est d’où de grosses quantités de drogue en provenance du Maroc sont transférées jusqu’aux pays du Golfe et même Israël. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email