Un rendez-vous pour valoriser le potentiel local  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Un rendez-vous pour valoriser le potentiel local 

Un rendez-vous pour valoriser le potentiel local 

C’est ce lundi qu’a ouvert ses portes le plus grand rendez-vous économique de l’année, FIA 2022, inauguré par le président de la République. Cette 53e édition de la FIA intervient dans un contexte important sur le plan aussi bien international que local.

En plus d’être l’opportunité idoine pour les entreprises algériennes de faire la promotion de leurs produits, c’est surtout une occasion de faire la promotion du nouveau code des investissements, présenté comme étant très attractif aux investissements, notamment étrangers. C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé Ali Farah, commissaire de la FIA, lequel a souligné la nécessité de penser à exporter nos Salons à l’étranger pour exposer les potentialités de l’Algérie. « La FIA est l’espace idéal pour expliquer et faire la promotion du projet de loi sur l’investissement, très bénéfique et attractif pour les opérateurs économiques nationaux et étrangers », a-t-il indiqué hier lors de son passage sur la radio Chaîne 3.

Pour ce qui est de cette édition, qui va regrouper près de 700 entreprises, il a affirmé que ce sera un espace propice pour faire la promotion des différents produits algériens, surtout dans les domaines de l’agroalimentaire et de la mécanique. Selon lui, les entreprises algériennes ont réalisé en deux années « une grande avancée dans ces domaines ». La preuve est que « ces sociétés enregistrent une forte demande sur leurs produits au niveau international », a-t-il fait savoir, tout en soulignant la nécessité de cibler la communauté algérienne vivant à l’étranger.

Cette édition est marquée, selon l’invité de la rédaction de la Chaîne 3, par le retour de deux participants phares, à savoir l’Egypte, absente depuis 2016, et les Etats-Unis comme invités d’honneur, avec une forte présence. Ces deux pays sont, entre autres, attirés par cette nouvelle dynamique de sceller des partenariats bénéfiques dans le cadre du nouveau code d’investissement favorable aux IDE, a-t-il estimé. « Les Egyptiens, par exemple, reviennent non seulement pour vendre leurs produits mais aussi pour investir en Algérie », a précisé M. Farah, rappelant le thème de cette édition « Pour un partenariat stratégique ». Notant l’augmentation de 31% par rapport à 2019 en termes de participation et 41% en termes d’espace d’exposition, le commissaire de la FIA, qui est aussi le directeur de l’exportation à la Safex, a signalé que le secteur de l’agroalimentaire est le plus représenté.

L’intervenant a, par ailleurs, fait part d’un projet de réhabilitation des espaces du palais des Expositions de la capitale, qui doit être prochainement réalisé pour assurer une meilleure gestion de ces espaces, conformément aux normes internationales en la matière. En plus de la réhabilitation des espaces déjà existants, il est aussi prévu de construire de nouveaux espaces répondant aux normes ainsi que la construction de nouvelles salles de conférences et de réunions pour organiser des rencontres entre les opérateurs économiques nationaux et étrangers.   

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email