-- -- -- / -- -- --
Culture

Un record mondial pour Charlot

Un record mondial pour Charlot

Près de 662 personnes déguisées en Charlot pour célébrer le premier anniversaire du Chaplin’s World, seul musée dédié à Charlie Chaplin, et commémorer l’anniversaire de l’artiste, à Corsier-sur-Vevey en Suisse, ce dimanche 16 avril, ont battu le record du monde.

Six cent soixante-deux personnes, de tous âges, se sont rassemblées déguisées en Charlot au Chaplin’s World, seul musée au monde consacré à Charlie Chaplin, dans l’ouest de la Suisse.

« Il y a eu déjà des tentatives précédentes de grands rassemblements de Charlot, mais c’est la première qui a été enregistrée sous contrôle d’huissier, c’est donc le premier record du monde », a déclaré à l’Agence France Presse Annick Barbezat-Perrin, porte-parole du musée.

Pour être homologués, les participants devaient porter une tenue réglementaire, soit un complet veston noir, des chaussures noires, une chemise blanche, un chapeau melon, une moustache et une canne. « Il y avait des francophones, des germanophones, des hispanophones, des anglophones », a ajouté Mme Barbezat-Perrin.

Ce dimanche 16 avril est le premier anniversaire de l’ouverture du Chaplin’s World, et aussi le jour anniversaire de la naissance de Charlie Chaplin, en 1889. Le musée Chaplin’s World a attiré lors de sa première année d’exploitation environ 300.000 visiteurs, un chiffre largement supérieur aux estimations qui étaient de 220.000.

Il est installé dans le Manoir de Ban, situé au bord du lac Léman, qui sera la dernière demeure de Charlie Chaplin. L’intéressé viendra y découvrir la vie de cet artiste dans son intimité familiale, faire un parcours inédit à travers les décors de ses plus grands films au Studio d’Hollywood, une promenade dans le parc et une halte indispensable à la boutique et au café restaurant pour conclure la visite.

De même qu’il pourra, entre autres, apprécier l’ouvrage Le manoir de mon père de Eugene Chaplin, paru aux éditions Ramsay, et dédicacé à la boutique du musée en janvier dernier. L’auteur, l’un des fils du regretté, évoque surtout la vie quotidienne de son père en ce lieu, rappelant notamment ce que ce dernier a écrit à la fin de son autobiographie parue en 1964 : « Je contemple la vaste étendue de pelouse verte et le lac au loin, et par-delà le lac, la présence rassurante des montagnes, et je reste là, sans penser à rien, à savourer leur magnifique sérénité ». Charlie Chaplin a passé les dernières années de sa vie en Suisse, à Corsier-sur-Vevey, dans le canton de Vaud, où il est décédé en 1977. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email