-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un rassemblement à Béjaïa : «des réfugiés de guerre ce lundi»

Un rassemblement à Béjaïa : «des réfugiés de guerre ce lundi»

Des partis politiques, associations et un collectif de la société civile de la wilaya de Béjaïa se sont élevés ces derniers jours, dans une déclaration, contre la politique de gestion et d’encadrement des réfugiés de guerre qui sillonnent les villes de la wilaya de Béjaïa depuis plusieurs mois sans prise en charge.

Il s’agit de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), le Comité de solidarité avec les travailleurs de la wilaya de Béjaïa (CSTB), le Collectif d’étudiants et d’enseignants universitaires de Béjaïa (CEEUB) et le Mouvement démocratique et social (MDS).

Ces derniers lancent un appel envers la société pour un rassemblement demain (lundi) 27 octobre 2014, à 10h devant le siège de la wilaya, afin de « dénoncer l’abandon des pouvoirs publics de ces réfugiés des guerres et d’exiger des réponses appropriées à cette problématique ».

A ce propos, ils interpellent les pouvoirs publics afin de « prendre des mesures hardies, organiser une politique de gestion des réfugiés de guerre, de recenser tous les réfugiés, de leur définir un statut, de leur prodiguer les droits universels et fondamentaux (école, santé …) ». Pour eux, « notre pays qui a offert l’asile à ces derniers, n’a adopté aucune politique d’encadrement ni prise en charge et cela a créé une situation dramatique pour ces réfugiés et pour la population algérienne ».

Le problème risque d’engendrer des complications graves qui provoqueront des crises de société », soulignent-ils.
« Les réfugiés subsahariens et syriens ne sont que l’expression d’un processus de la destruction des sociétés et des nations qui portent préjudice aux valeurs humanitaires et aux droits de l’Homme », ajoutent-ils.

Des phénomènes « dangereux et immaîtrisables comme la violence et les maladies », ne sont pas à exclure vu la situation dans laquelle vivent ces derniers, avertissent les auteurs du document, invitant les citoyens à réfléchir prudemment à cette situation, car, « ces réfugiés fuyants la guerre demandent l’asile et se retrouvent dans une misère, sans défense, livrés à eux mêmes ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email