-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un ramadhan de tous les goûts

Un ramadhan de tous les goûts

Le mois sacré du ramadhan à Ghardaïa semble, cette année, avoir un goût multiple. Un goût marqué, au début de ce mois, par une flambée des prix de certains produits de large consommation, qui ont vite fait de chuter. Cette baisse, qui tend à maintenir le cap comme jamais, s’explique sans doute par la baisse du pouvoir d’achat d’une certaine catégorie de citoyens. Les jeûneurs, notamment les plus démunis, s’interrogent sur ces bonnes vertus qui caractérisent ce mois de la rahma cette année. Pour ne citer que deux ou trois produits parmi tant d’autres, le prix de la tomate est passé de 80 à 50 DA/kg, la salade de 120 à 70 DA/kg, la pastèque de 100 à 80 DA/kg. Seuls deux produits ont maintenu leur prix élevé : le prix du lait de vache qui est passé de 55 à 60 DA/litre et la z’labia qui est passée de 200 à 250 DA/kg.

Heureusement que l’on retrouve un vrai goût de la rahma grâce aux restaurants ouverts spécialement pendant le ramadhan, à l’image de ceux du Croissant-Rouge algérien. Ainsi, à Ghardaïa, on aurait déjà servi pas moins de 4 858 repas, moyennant 500 repas/jour (entre les repas emportés et ceux servis sur place), et ce aux citoyens démunis et aux voyageurs qui transitent par Ghardaïa. Ce geste de bienfaisance très apprécié, rendu possible grâce à 321 volontaires, se poursuivra jusqu’à la fin du ramadhan. Il convient de noter qu’en plus du montant puisé de la caisse du Croissant-Rouge local, un geste très louable a été fait par la commission de solidarité de la wilaya de Ghardaïa, qui a bien voulu contribuer à cette opération avec un montant global de 350 millions de centimes dont Belhadj Bafouloulou, président du Croissant-Rouge de Ghardaïa, attend hâtivement le versement. Ce dernier a d’ailleurs tenu à nous préciser qu’un appel avait été lancé en direction des bienfaiteurs habituels, à l’image des APC de Ghardaïa et de Bounoura, lesquelles ont toujours répondu présente dans de telles circonstances.

Par ailleurs, des veillées culturelles spécial ramadhan sont là, pour faire oublier au citoyen les tracas routiniers du travail. Ainsi, le citoyen a l’embarras du choix vu le riche programme religieux et culturel élaboré en étroite collaboration entre les services culturels de la wilaya et ceux des APC, conjointement avec l’ensemble des mosquées et des associations culturelles de la wilaya. De riches activités se tiennent donc chaque soir au niveau des maisons des Jeunes à travers toute la wilaya. Les mosquées, de leur côté, contribuent par des activités religieuses très soutenues, caractérisées par d’intenses allocutions de morale ainsi que des conférences ayant trait à la religion et à la vie sociale en général.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email