-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un radiologue bientôt affecté à l’hôpital d’Akbou

Un radiologue bientôt affecté à l’hôpital d’Akbou

LE NOUVEAU pavillon des urgences de l’hôpital Akloul- Ali d’Akbou, inauguré récem- ment, a été inspecté par le wali de Béjaïa, Mohamed Hattab. C’est la troisième fois que le wali visite cet hôpital et la deuxième fois en l’espace de deux mois, la dernière date du début du mois de mai.

« Le wali avait ordonné, lors d’une récente visite inopinée, l’inauguration de ce pavillon », a souligné la cellule de commu- nication de la wilaya. Le chef de l’exécutif avait alors relevé l’état catastrophique de prise en charge des malades.

Il avait ordonné le transfert immédiat du service des urgences vers le nouveau bloc réalisé à cet effet il ya une année mais inexploité à cause de certaines retouches. L’an- cien pavillon devrait être affec- té à la médecine du travail, avait laissé entendre le direc- teur de l’hôpital, Ali Kechah.

Le wali n’avait pas manqué de relever la mauvaise qualité de l’accueil des malades. Et il s’était engagé alors à revenir sur les lieux afin de constater l’état d’exécution des décisions qu’il avait prises afin d’amélio- rer les conditions de prise en charge des malades, sachant que cet hôpital est d’envergure régionale.

« Une nette amélioration a été remarquée par le premier res- ponsable de la wilaya au niveau du nouveau service des urgences », a-t-on souligné. « Suite à la demande du premier magistrat de la wilaya, un

radiologue sera prochainement affecté à cet hôpital par le ministère de la Santé », pour- suit-on. Ainsi, les malades ne seront plus renvoyés vers le privé pour effectuer leurs radios et dépenser 3000 DA et plus », nous affirme la cellule de communication de la wilaya.

Mohamed Hattab a également effectué une visite à l’ancien hôpital d’Akbou construit en 1871, lequel avait été transfor- mé en polyclinique, mais les conditions d’accueil sont loin d’être à la hauteur.

« Vu l’’état de délabrement de la structure qui abrite le service de psychiatrie ainsi que la médecine spécialisée, le wali a instruit le chef de daïra de pro- céder à la prospection d’un terrain ou d’une infrastructure pour le transfert de ces services afin d’offrir les meilleures conditions de travail aux méde- cins et aux patients », fait-on observer.

A noter que le wali a effectué hier une visite dans plusieurs communes de l’est de la wilaya, notamment à Tamrijt, Aokas, Tizi N’berber, Souk El- Tennine et Melbou où il a insis- té sur le respect des délais de livraison des projets en cours et exprimé sa colère devant le retard enregistré dans la récep- tion de plusieurs autres.
Il a écouté les plaintes des citoyens, notamment des jeunes qui ont fait part du manque d’infrastructures spor- tives et de loisirs.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email