-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un quota de 1 300 tonnes de thon rouge pour l’Algérie

Un quota de 1 300 tonnes de thon rouge pour l’Algérie

Le directeur général de la pêche, Taha Hamouche, a indiqué ce samedi, au port d’El-Djamila, que 15 thoniers algériens ont été mobilisés pour le quota de thon rouge de l’Algérie, estimé à 1 300 tonnes pour cette saison.

Dans un point de presse en marge du lancement de la 6e édition de l’opération “Ports et barrages bleus”, M. Hamouche a indiqué que le quota octroyé par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA) en 2017 a été révisé. « L’Algérie a bénéficié d’une augmentation graduelle de son quota, qui avait été fixé à 1 043 tonnes au titre de l’année 2017 », a détaillé Taha Hamouche, faisant référence aux quotas octroyés par la CICTA. Il a souligné aussi que ce quota devra augmenter en 2019 pour atteindre 1 400 puis 1 600 tonnes à l’horizon 2020.

Dans le cadre de cette édition de l’opération « Ports bleus », organisée sous le haut patronage du ministre de l’Agriculture et du Développement rural et de la pêhe de la wilaya d’Alger, Taha Hamouche a insisté sur l’impératif de développer la filière pêche et aquaculture en faveur de l’économie nationale, tout en soulignant l’importance de la valorisation des infrastructures sectorielles ainsi que la préservation de la biomasse halieutique.

Taha Hamouche a indiqué que cette opération vise à développer la pêche et l’aquaculture à travers la valorisation et l’intégration des ports et activités de la pêche dans le développement socio-économique. Elle vise également à mettre en place des mesures de lutte contre les différentes formes de pollution dans les ports et les barrages ainsi que toutes autres zones de pêche.

L’opération “Ports et barrages bleus” s’articule autour de trois axes dont le premier est relatif aux activités et animations en relation directe avec la préparation des différentes campagnes de production (pêche de sardine et thon rouge) ainsi que la présentation des activités de la pêche et de l’aquaculture.

Le deuxième axe porte sur les activités et animations relatives à l’entretien et la préservation des milieux et des espaces professionnels, en plus de la présentation des activités des associations de protection des milieux aquatiques de pêcheurs artisans et de nettoyage des infrastructures.

L’autre axe a trait aux activités et animations à développer en association avec les secteurs du tourisme, de l’artisanat, des transports et de l’environnement, entre autres.

Sur le plan environnemental, l’opération “Ports et barrages bleus” a pour objectif de sensibiliser les citoyens sur les questions en rapport avec l’environnement à travers leur sensibilisation à contribuer à la propreté des plages qui se trouvent généralement à proximité des ports.

Ainsi, des opérations de nettoyage des ports sont organisées afin de sensibiliser les usagers des ports sur l’impact de l’activité humaine sur l’environnement et encourager les opérations qui concourent à l’amélioration de la qualité environnementale des ports de pêche et de plaisance.

Dans le cadre de cette journée, plusieurs ateliers ont été prévus pour les enfants, y compris les adultes. A cette occasion, la direction générale de la pêche et de l’aquaculture a honoré plusieurs acteurs impliqués dans la démonstration, y compris l’association El Mourdjan, un club associatif de plongée sous-marine qui a été créé en 2001 et qui a remporté plusieurs titres nationaux dans les compétitions de nage, de plongée et de chasse.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email