-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un quadragénaire à la tête du FCE à Constantine

Un quadragénaire à la tête du FCE à Constantine

La représentation constantinoise du Forum des chefs d’entreprises a mis en place jeudi son bureau local. En présence du wali de Constantine, Abdessamie Saïdoun et du président de l’Assemblée populaire de wilaya, Nadir Amireche, une rencontre a réuni une bonne partie des adhérents de l’organisation patronale autour d’un dîner à l’hôtel Marriott. Le rendez-vous a permis d’élire le délégué de la wilaya de Constantine, les membres du bureau ainsi que les responsables des différentes commissions devant chapeauter et accompagner les opérateurs constantinois, notamment pour la prise en charge de leurs préoccupations.

Au regard des derniers développements qu’a connus la scène économique nationale, ces préoccupations constituent pour nombre d’entre eux un frein à certaines démarches administratives visant à les pousser davantage vers l’accompagnement des autorités aussi bien locales que nationales dans la concrétisation des nouvelles orientations de l’Etat dans sa quête de perspectives économiques nouvelles en dehors du secteur des hydrocarbures. Ce qui de prime abord, attire l’attention des observateurs, est que la composante de la nouvelle équipe des patrons constantinois, constituée d’une douzaine d’opérateurs, reste relativement jeune. De jeunes opérateurs âgés à peine d’une quarantaine d’années ont été hissés au sommet de certaines commissions, cela en plus de la délégation de wilaya revenue à un quadragénaire.

Abdelmadjid Chaaredib, promoteur versé dans le BTP qui a été plébiscité pour présider aux destinées de la représentation de l’organisation patronale dans la capitale de l’Est en remplacement de Dhaghbalou. Sur la douzaine de managers, une femme sort du lot. Soumya Belebdjaoui a été désignée pour prendre en main le sort de ses consœurs femmes-entrepreneurs, nombreuses faut-il le rappeler, à avoir réussi à bousculer la gent masculine dans le milieu des affaires à Constantine. Une douzaine de managers, dont la plupart ont fait leurs preuves dans leurs secteurs respectifs, ont donc à l’occasion été investis des commissions Service, Tourisme, Technologie, Pharmacie, agroalimentaire, BTP… Un jeune opérateur, à peine la trentaine, versé dans le secteur de la peinture a été, quant à lui, hissé à la tête de la stratégique commission industrielle. Contacté, un des acteurs principaux du secteur des BTP dans la capitale de l’Est, n’a pas manqué de faire part de son soulagement au vu de la composante du nouveau bureau.

Pour lui, « la restructuration du forum au niveau de Constantine était une nécessité en ce moment précis ». Le wali de Constantine qui n’a cessé, depuis son installation à la tête de l’exécutif de la wilaya, d’encourager les investisseurs nationaux installés à Constantine à bouger et à faire preuve de dynamisme, s’est dit « prêt à donner son coup de main ». Constantine, qui constitue présentement un pôle industriel loin d’être négligeable, notamment dans les secteurs pharmaceutique et parapharmaceutique, agroalimentaire, mécanique, entre autres, est en mesure d’accompagner l’Etat dans sa démarche réformatrice. Les entreprises privées qui constituent le principal tissu industriel de la région ont connu un développement, pour le moins que l‘on puisse dire, remarquable.

près de 250 opérateurs constantinois sont affiliés au Forum des chefs d’entreprises présidé par Ali Haddad, qui a récemment fait savoir que l’organisation s’est désormais transformée, en accord avec la quasi-totalité des membres qui la composent, en un syndicat chargé de défendre les intérêts du patronat.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email