-- -- -- / -- -- --
Culture

Un programme féerique durant huit jours

Un programme féerique durant huit jours

Animé par son commissaire M. Abdelkader Bouazzara, une rencontre avec les médias a eu lieu hier, présentant les axes de la sixième édition du festival international de la musique symphonique.

Cette conférence de presse s’est déroulée à la salle Boukhari Mougari de l’Institut national de musique en présence du maestro Amine Kouider et de M.Fack Laurent, directeur général de l’orchestre de chambre de Wallonie, Belgique dont ce pays et l’invité d’honneur de cette sixième édition du Festival.

C’est un programme féerique de l’art musical auquel est convié le public de la capitale. Dèjà dès le spectacle d’ouverture sur la scène du théâtre national algérien, ce vendredi 12 septembre un concert éblouissant est à l’affiche. L’Orchestre symphonique national, dirigé par le maestro Amine Kouider fera revivre des œuvres légendaires de Verdi et Tchaikovsky.

Le concert de clôture, le 19 de ce mois sera aussi exceptionnel avec la participation du maestro suèdois, Mats Rondin. « C’est un honneur pour nous Suédois, de participer d’une manière aussi grandiose à ce festival ‘’, déclare Mme Carin Wall, ambassadrice de Suède en Algérie en précisant,’’ le maestro Mats Rondin est aussi un virtuose du violoncelle.

Il se produira également en soliste au cours de ce concert de clôture, alors que le maestro Amine Koiuder prendra la relève de la baguette de l’Orchestre’’. Mme Carin Wall qui était accompagnée de son attachée culturelle, Randi Adoum, enchaine en disant que la participation suédoise à ce Festival est également marquée par le concert du trio Mats, programé le 18 septembre.

Des ensembles prestigieux donneront des concerts au cours des huit jours de ce Festival. On citera les sept musiciens de l’orchestre royal de chambre de Wallonie à l’affiche du TNA, le 13 septembre.

On mentionnera l’Orchestre symphonique de Saint Petersbourg avec pas moins de vingt cinq musiciens. La Syrie intervient avec son orchestre national sous la direction du célèbre maestro Missak Baghboudarian. L’Egypte est présente avec les musiciens de l’orchestre de chambre de la bibliothèque d’Alexandrie. La Suisse participe avec le duo Schmidt Michel dont le concert promet de doux moments d’évasion.

On citera aussi la participation de grands ensembles de France, d’Italie, de Chine, de Tunisie, de Japon, de Pologne, d’Ukraine, d’Espagne, de Tchequie. Cette sixième édition se distingue par l’élargissement de ses activités qui toucheront quatre villes du pays dont Tizi Ouzou et Tlemcen. Le premier jour du Festival est donc prévu ce vendredi au Théâtre national algérien. L’affluence sera très nombreuse et il est recommandé de venir très longtemps à l’avance pour pouvoir se procurer une place.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email