-- -- -- / -- -- --
Culture

Un programme dense et varié illustré par sept sites

Un programme dense et varié illustré par sept sites

Pour cette édition du mois de ramadhan, l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger a vu très grand. Toutes ses grandes structures culturelles et artistiques ont été mises à contribution, entre autres, le théâtre de verdure du Bd Frantz-Fanon, la mythique salle Ibn Khaldoun, l’espace fastueux de Tahtahat El Fenanine, en bas de la Cahbah avec avec un environnement marin incomparable, ainsi que l’ensemble de ses sructures relevant des communes de la wilaya d’Alger pour un programme culturel et artistique de proximité.

Le théâtre de verdure est programmé en soirée pour les projections de films, avec deux séances différentes chaque soir, une à22 heures et l’autre à 0 heure 30.

Dans la longue liste de ces films, on retiendra dans ces nuits du cinéma du théâtre de plein air, le titre d’un un long métrage qui fait fureur actuellement sur la scène internationale, Wonder Woman.

La splendide et féériqueTahtahat El Fenani ne est réservée au châabi avec un concert chaque soir sans relâche, commencé le 29 mai, au deuxième jour du mois de ramadhan, pour se terminer à la veille de L’Aïd El Fitr le 23 juin au soir.

Un nombre époustouflant de chanteurs chaâbis y participent, nouveaux et anciens, entre autres, Sid Ali Driss, Aziouz Raïs. Dans la salle Ibn Khaldoun, dont les soirées débutent à 22 heures trente, se produisent entre autres, Hamidou, Abdelkader Chaou, Abderahmane El Kobi ainsi que des associations de musique andalouse.

Concernant l’animation de proximité dans les communes, un gigantesque programme a été conçu par l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger et cela, depuis le 29 mai, chaque soir jusqu’à la veille de l’Aïd. Nos artistes, jeunes et moins jeunes, retrouvent ainsi leur public et mettent ces soirées de ramadhan à profit pour présenter leur nouveau répertoire.

Avec ke Ramadhan, c’est aussi la continuité de la vie culturelle habituelle, notamment la poursuite des expositions de peinture et des rencontres littéraires. La galerie d’art Aïcha-Haddad, celle de Mustapha Kateb et celle de Mohamed Racim abritent les œuvres d’artiste peintres révélant et font découvrir leurs dernières créations.

Les soirées littéraires sont aussi programmées et les enfants ne sont pas oubliés, des rendez-vous récréatifs, culturels et éducatifs étant organisés à leur intention.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email