-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un programme de 38 nouveaux projets

Un programme de 38 nouveaux projets

C’est un programme jugé consistant qui a été alloué au secteur des travaux publics au titre de l’exercice en cours, incluant des opérations de désenclavement et des opérations d’entretien du réseau routier qui sera lancé dans son intégralité avant la fin du mois de septembre, est-il indiqué.

Le réseau routier de la wilaya d’un linéaire de plus de 4 000 km, dont 731 de routes nationales, sera conforté par la réalisation de nouvelles routes communales et la mise en œuvre de chantiers d’entretien du réseau existant, selon une déclaration de Yahia Meziane, directeur des travaux publics de la wilaya de Médéa.

Ce dernier a été annoncé un programme de 38 projets inscrits au profit du secteur des travaux publics en vue d’assurer un meilleur maillage de la wilaya et d’arriver à une plus grande densification du réseau routier.

Il est fait cas d’une particularité cette année portant sur le renforcement du réseau se trouvant dans la zone de Mihoub, secouée par un violent séisme en 2016 et qui bénéficie de pas moins de 13 projets pour la réhabilitation de certaines voies.

Le reste du programme, soit 25 projets, sera réparti entre les communes en fonction des priorités fixées pour la réalisation de travaux d’ouverture de routes ou d’entretien de voies sur les tronçons les plus dégradés.

Dans l’ordre des grands projets inscrits à l’indicatif de la wilaya et revêtant un caractère stratégique, le dédoublement de la RN 1 qui est en cours de réalisation avec un linéaire de 53 km, de la Chiffa à Berrouaghia, incluant 12 km d’ouvrages d’art entre tunnels et ponts, dont le taux d’avancement a atteint 75 %.

La mise en service de l’évitement de la ville de Médéa en mai dernier a permis d’améliorer la fluidité de la circulation et des échanges économiques sur la RN 1 et de mettre fin aux goulots d’étranglement que connaissait l’entrée de l’agglomération.

L’ouverture de la voie de contournement de la ville de Berrouaghia sur une longueur de 8 km, prévue vers la fin de l’année en cours, va donner une plus grande fluidité au trafic routier sur la RN 1, selon les déclarations du même responsable. Parmi les agressions causées au réseau, la circulation de véhicules à gros tonnage.

Ces derniers, fort heureusement, sont soumis depuis quelques mois à la vérification de leurs charges par la Gendarmerie nationale.
Mais le réseau urbain est également l’objet d’agressions du fait des travaux de passage des réseaux de gaz ou d’adduction d’eau qui se font au détriment de la réglementation de remise en état. Dans 90 % des cas, celle-ci n’est pas exécutée.

Le DTP a aussi annoncé le lancement des travaux d’entretien de 2 importants tronçons situés sur la RN 18, notamment sa partie est située près de Béni Slimane et laquelle a été fortement dégradée faute d’entretien.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email