-- -- -- / -- -- --
Culture

Un programme chargé à l’échelle nationale

Un programme chargé à l’échelle nationale

L’avènement de yennayer était, dans le passé, célébré seulement dans le milieu familial. Maintenant, cette fête a pris un caractère public et rares sont les espaces culturels et artistiques sur le territoire national qui ne proposent pas un programme de festivités approprié pour la célébration du nouvel an amazigh.

Cette année, yennayer est presque trois fois millénaire avec 2967 ans. Dans la capitale, l’Office national de la culture et de l’information prévoit un grand gala 12 janvier. A l’affiche figurent, entre autres, Hassiba Amrouche, Boualem Chaker et Abdelkader Chaou.

L’Etablissement arts et culture met les bouchées doubles avec un programme chargé dans toutes ses structures. Ce programme est déjà mis en œuvre avec des activités dès aujourd’hui, à la médiathèque Agha. Il se poursuivra avec des conférences, des récitals de poésie et le 12 janvier par la dégustation du plat traditionnel de yennayer.

Cette tradition culinaire est également prévue dans le programme de yennayer au nouveau lieu artistique et culturel le Sous-marin, sis 60 Boulevard du Télemly, accompagné de musique, d’expositions de tableaux et de récitals.

Ces actions culturelles ont aussi commencé à Tizi Ouzou et iront au-delà la date de la célébration de yennayer, se prolongeant ainsi jusqu’au 14 janvier. Ici également un programme chargé a été conçu avec des rencontres, des expositions des conférences où sont mis en avant les enseignements et les valeurs véhiculés par yennayer.

Le Haut-Commissariat à l’amazighité accorde dans ses programmes d’activité une place importante à la célébration de yennayer. Elle a lieu chaque année dans une ville du pays, marquant le caractère national de cet événement. On citera Tébessa ainsi que Timimoun, qui ont abrité récemment les festivités de yennayer.

Pour cette année 2017, correspondant à 2967 yennayer, une rencontre avec les médias aura lieu demain au Centre international de presse, à Kouba. Si El-Hachemi Assad, secrétaire général du Haut-Commissariat à l’amazighité, animera cette conférence en faisant le bilan des activités du HCA de l’an dernier, en parlant des perspectives pour cette année 2017 mais aussi dévoilant le programme du HCA pour yennayer. 

Au niveau international, la communauté algérienne installée au Canada se prépare activement à marquer Yennayer, faisant revivre yennayer au-delà de nos frontières. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email