-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un port franc pouvant faire transiter 6 millions de containers

Un port franc pouvant faire transiter 6 millions de containers

Un protocole d’accord a été signé avant-hier à l’hôtel El-Djazaïr,à Alger, en présence du ministre des Transports, engageant des entreprises chinoises et algériennes pour la construction d’un port franc sur la côte de la wilaya de Tipasa.

D’importantes personnalités ont assisté à cette cérémonie de signature avec, du côté algérien, le secrétaire général de l’Union des travailleurs algériens, des walis d’Alger et de Tipasaet du côté chinois, l’ambassadeur de Chine et les principaux dirigeants des firmes concernées.

Ce port, d’une capacité de 26 millions de tonnes de marchandises, soit l’équivalent de 6 millions de containers, servira de lieu d’attache et de transit des marchandises pour tous les continents.

Le démarrage de la construction de ce port est prévu dans les quatre prochains mois. Le nouveau port centre disposera de 24 quais et d’une zone logistique de 2000 hectares.

Ce projet dont le coût est estimé à plus de 3,225 milliards de dollars est entièrement financé par une banque chinoise sous forme d’emprunt remboursable sur 25 ans.

Ce port est d’une superficie est de 132 hectares. Il disposera de 24 quais, d’une zone logistique de 2 000 hectares, d’un terminal à conteneurs composé de 11 postes à quais d’une longueur de 3 360 mètres linéaires et de 12 postes à quais réservés au traitement des marchandises globales ainsi qu’un poste de servitude.

La première tranche de ce projet sera finalisée et livrée à l’exploitation 4 ans après le lancement des travaux et aura consommé une enveloppe de 2 milliards 469 millions de dollars soit 77 % du montant global. Tandis que le reste, soit 23 %, sera consommé en 3 ans. Selon le ministre des Transport, « ce port peut s’autofinancer en dehors des finances publiques ».

Ce port bénéficiera de l’envergure, de l’expérience et de la notoriété du port géant de Shangaï pour nouer les contacts avec les armateurs, tout en développant, en élargissant et en renforçant les échanges commerciaux entre l’Afrique, l’Asie et l’Europe. La construction de ce port, comme l’a déclaré le ministre des Transports, entre dans le cadre des grands investissements programmés pour l’année 2016 par son département.

Une fois terminée, cette super infrastructure portuaire sera une importante source d’entrée de devises venant d’armateurs du monde entier, et cela à l’image de ce qui s’est fait dans un autre pays maghrébin. L’édification de ce port illustre l’excellencedes relations de partenariat et de coopération liant la Chine à l’Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email