-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un PIB hors hydrocarbures à 6,5%

Un PIB hors hydrocarbures à 6,5%

Le plan d’action du nouveau gouvernement Tebboune prévoit pour l’année 2018 une nette augmentation des prix de l’eau, de l’électricité et du gaz. Les ménages à bas revenus seront épargnés.

« Le gouvernement veillera à élaborer des politiques efficaces de rééquilibrage tarifaire dont la mise en place s’effectuera progressivement en vue de les rapprocher des coûts économiques des services fournis, tout en préservant des tarifs appropriés aux ménages à bas revenu », est-il indiqué dans le plan d’action du gouvernement Tebboune qui sera finalement présenté dans la soirée de mardi prochain.

Deux jours seulement seront finalement consacrés à la plénière pour débattre du plan d’action, qui sera soumis au vote des députés mercredi ou jeudi.

Ce plan d’action, qui s’étale sur 62 pages et comporte cinq (5) chapitres, fixe des objectifs cibles à atteindre sur la période 2020-2030, lesquels se déclinent comme suit : une croissance du PIB hors hydrocarbures de 6,5% par an sur la période 2020- 2030, une multiplication par 2,3 fois du revenu du PIB par habitant, le doublement de la part de l’industrie manufacturière, en termes de valeur ajoutée pour atteindre 10% du PIB à l’horizon 2030 et la division par deux (2) du taux de croissance annuel de la consommation interne d’énergie pour se situer autour de 3% à 4% par an à l’horizon 2030. Le premier chapitre traite du renforcement de l’Etat de droit, des libertés et de la démocratie. 

Le gouvernement entend ainsi renforcer le droits de l’homme et des libertés, la promotion des pratiques démocratiques, la consolidation de la liberté d’expression et/ou encore la poursuite de la promotion et de la mise en œuvre des principes de la charte pour la paix et la réconciliation. Ce dernier point, absent lors des précédents plans d’action du gouvernement Sellal, fait son apparition cette fois-ci.

« Tout en poursuivant avec détermination la lutte antiterroriste, l’esprit et les principes de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale continueront à inspirer l’action du gouvernement pour asseoir une stabilité durable et des conditions favorables au développement socio-économique du pays. »

Par ailleurs et afin de garantir la sécurité et la stabilité du pays, le gouvernement s’emploiera à mettre en œuvre des mesures de déradicalisation et de promotion des dispositions préventives en vue de prémunir la jeunesse contre toutes formes de déviation et d’extrémisme », est-il écrit.

Le second chapitre traite de la bonne gouvernance et de son renforcement tandis que le troisième chapitre fait référence à la poursuite des investissements pour le développement humain de l’amélioration du cadre de vie des citoyens et enfin le quatrième traite de la consolidation de la sphère financière et économique. 

Le gouvernement Tebboune appelle même à la rénovation de la démarche budgétaire et du système bancaire. Le nouvel Exécutif compte « sauvegarder la dynamique de croissance développée durant les dernières années », s’appuyer dorénavant sur une « politique budgétaire rénovée », visant à préserver les équilibres financiers du pays et sur un assainissement de la sphère économique et commerciale afin de « stimuler la création de start-up, micro, petite et moyenne entreprises ».

Pleins gaz sur les investissements

La politique budgétaire rénovée vise à « préserver les équilibres financiers » du pays à travers « l’amélioration des recettes de la fiscalité ordinaire » de sorte qu’elle puisse couvrir, à terme, l’essentiel des dépenses de fonctionnement. Le gouvernement devra aussi veiller à « la rationalisation des dépenses et la mobilisation de ressources additionnelles nécessaires » sur le marché financier interne.

Parallèlement, une révision des mécanismes d’élaboration, de composition, de suivi et de financement du programme d’équipement « sera entreprise visant la réhabilitation des principes de rendement de l’investissement ».

De nouvelles mesures (élaboration d’une loi organique cadre relative aux lois de finances, actualisation des systèmes comptables financiers et renforcement de la capacité d’évaluation des grands projets) seront prises à travers la mise en place d’un « nouveau système de financement de l’investissement » ainsi que « la réforme du système bancaire et le développement du marché des capitaux ».

Le gouvernement compte réorienter sa politique de l’investissement à travers un soutien aux secteurs disposant d’avantages comparatifs, « aux industries agro-alimentaires, aux secteurs en aval des hydrocarbures et des ressources minières ».
Le cinquième et dernier chapitre traite enfin de la diplomatie et du renforcement de la sécurité et de la défense nationale.

Le gouvernement compte créer de nouvelles wilayas déléguées dans les régions des Hauts Plateaux en 2017 et dans le nord du pays en 2018-2019 ainsi que le renforcement des wilayas déléguées du Sud en vue de les ériger en wilayas à brève échéance, et enfin la dotation de la capitale d’un statut particulier qui répondra efficacement aux préoccupations et questions liées à sa gestion.

En ce qui concerne le secteur de la presse, le gouvernement entend mener une démarche de modernisation à travers « la promotion de la dignité et de la décence sociale des journalistes » et la poursuite de l’amélioration de leurs droits sociaux de manière à refléter une volonté de transparence.

La lutte menée contre le terrorisme « se poursuivra inlassablement et sans relâche, jusqu’à l’éradication totale et définitive de ce phénomène », note encore le document.

Il en est de même pour la lutte contre le crime organisé transfrontalier, notamment le trafic de drogue et la contrebande, et l’immigration clandestine. Les événements qui affectent certains pays frontaliers (Mali, Tunisie et Lybie) « exigent le renforcement de la sécurisation des frontières » du pays, à travers la mise en œuvre de plans d’action appropriés en combinant le facteur humain et l’outil technologique, ainsi qu’une montée en puissance proportionnelle à l’ampleur de la menace, de manière « à pouvoir faire face à toute éventualité », révèle le texte.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email