-- -- -- / -- -- --
Monde

Un nouveau président en Afrique du sud

Un nouveau président en Afrique du sud

Le lideur  de file du Congrès national africain (ANC, parti au pouvoir), Cyril Ramaphosa, a été élu nouveau président de la République d’Afrique du Sud par les députés, jeudi 15 février.
En l’absence d’un autre candidat face à Cyril Ramaphosa, le président de la Cour constitutionnelle, Mogoeng Mogoeng, l’a déclaré président de la République sans même procéder à un vote. A l’annonce du résultat, le nouveau président, assis au premier rang dans l’hémicycle, a fait un salut de la tête, tout sourire, sous les applaudissements des députés réunis en session extraordinaire.

Après des semaines de tractations et de réunions, le chef de l’Etat, empêtré dans des scandales de corruption, a finalement cédé aux pressions de son parti, l’ANC. Après un long discours et des semaines de suspense, le président sud-africain a annoncé sa démission, mercredi 14 février. Il était au pouvoir depuis mai 2009.

“J’ai décidé de démissionner du poste de président de la République avec effet immédiat, même si je suis en désaccord avec la direction de mon organisation”, a déclaré Jacob Zuma lors d’une allocution retransmise en direct à la télévision. “Je dois accepter que mon parti et mes compatriotes veulent me renvoyer”, a-t-il ajouté, assurant avoir “toujours été un membre discipliné de l’ANC”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email