Un mort et 8 blessés dans un incendie à la raffinerie de Skikda – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Energies

Un mort et 8 blessés dans un incendie à la raffinerie de Skikda

Un mort et 8 blessés dans un incendie à la raffinerie de Skikda

Une personne a été tuée et huit autres blessées suite à incendie qui s’est déclaré dans une des deux raffineries de pétrole de Skikda, a fait savoir mercredi Sonatrach dans un communiqué.

L’incendie a eu lieu mardi 30 novembre à 10h00 après une explosion. La victime, atteinte de brûlures graves, a été évacuée vers l’ hôpital de Douéra, mais elle a rendu l’âme ce mercredi matin. Huit employés de la raffinerie Skikda-1 ont été blessés  mais sont hors de tout danger et ont  pu regagner leurs domiciles tandis que deux sont toujours hospitalisés dont un dans un état sérieux, a indiqué Sonatrach.

Une délégation composée du ministre de l’Energie et des mines Mohamed Arkab, du PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar du président de l’Autorité de Régulation des hydrocarbures, Rachid Nadil, ainsi que des autorités locales, « s’est déplacé au niveau du lieu de l’incident afin d’examiner la situation de près et s’enquérir de l’état de santé des travailleurs blessés », a précisé le groupe pétrolier public.

Sonatrach  a fait savoir  qu’une « enquête technique » sera menée afin d’ « identifier les causes de cet incident », mais le groupe pétrolier explique que cet incident a été « causé par la survenue d’une flamme incandescente au niveau d’une bride d’échangeur durant une opération de maintenance routinière programmée et ce, alors que l’unité Reforming I était à l’arrêt et inerte. » « Ce feu a été immédiatement maîtrisé par les agents d’intervention », assure Sonatrach, sans préciser les circonstances exactes du décès du travailleur.

Sonatrach assure en outre que cet incident « n’a eu aucun impact sur les autres unités dont les opérations se déroulent de façon normale et n’a également eu aucune incidence sur le programme d’approvisionnement du marché national en produits pétroliers  ».
En mai dernier, un incendie s’est déclaré dans une partie de la station de pompage de gaz GR5 à Hassi R’mel, le plus grand champ gazier du pays.
En octobre 2020, un incendie avait ravagé une partie du complexe gazier d’El Merck, et un mois avant, l’oléoduc OK1 reliant Haoudh el Hamra à Hassi Messaoud à Skikda, avait pris feu au niveau de la commune de Djamâa dans la wilaya d’El Oued. En juillet 2019, le complexe GNL d’Arzew (Oran) avait été ravagé en partie par un énorme incendie.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email