-- -- -- / -- -- --
Monde

Un missile yéménite frappe une base aérienne à Ryadh

Un missile yéménite frappe une base aérienne à Ryadh

L’unité « missiles » de l’armée yéménite et des comités populaires a annoncé le 18 mars avoir ciblé la base aérienne Roi Salmane à Ryadh, par le tir d’un missile de longue portée de type Borkane 2.

Selon le média « Akhbar al Harb » (Informations de guerre) répercuté par le site Almasirah lié à l’organisation Ansar Allah, le missile yéménite, fabriqué localement, a touché avec précision sa cible, la base militaire aérienne, roi Salmane, située au centre de la capitale saoudienne, Ryadh.

« Ce tir de missile est un message de résistance yéménite à l’agression barbare américano-saoudienne qui entre bientôt dans sa troisième », commente un responsable de l’armée yéménite.

La base touchée par le missile yéménite qui était connue sous le nom de base aérienne de Ryadh jusqu’en 2015, avant de prendre le nom de base aérienne Roi Salman, sert de centre de formation des pilotes militaires, selon une source américaine.

Cette deuxième opération au missile contre Ryadh, capitale de l’Arabie Saoudite (après celle qui a ciblé dans la nuit du 5 au 6 Février, la base militaire balistique d’Al Muzahimiyah (40 kms à l’ouest de Ryadh), intervient un jour après le bombardement de la société pétrolière saoudienne Aramco, à Jizan par un missile balistique de moyenne portée, « qui a touché aussi sa cible avec précision », indique encore Almasirah.

Une première opération au missile avait ciblé le 27 octobre 2016 l’aéroport militaire Abdelaziz de Djeddah de Djeddah, rappelle-t-on. La capitale de l’Arabie saoudite est désormais à la portée des missiles yéménites.

L’unité balistique de l’armée et des forces populaires d’Ansarullah ont tiré dimanche soir 6 février un missile balistique de longue portée contre une base militaire saoudienne, à l’ouest de la capitale saoudienne Ryad. Une source militaire citée par le site d’Ansarullah, AlMasirah, a précisé que le missile a visé une base militaire dans la région de Mozahimiya, à l’ouest de Ryad.

Dans un communiqué publié le lendemain, l’unité balistique de l’armée et d’Ansarullah a assuré que la capitale saoudienne est désormais à la portée des missiles yéménites. « Le premier essai de tir balistique contre une cible militaire dans la capitale du régime satanique saoudien a été couronné de succès », a affirmé l’unité balistique des forces yéménites.

Et d’ajouter  : « Ce tir de missile balistique est une riposte à la poursuite de l’agression saoudo-US, à ses massacres, et à son embargo tyrannique contre notre peuple souffrant d’une tragédie humanitaire, au su et au vu de la communauté internationale ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email