-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un lycéen de 16 ans assassiné à El Bayadh

Un lycéen de 16 ans assassiné à El Bayadh

La violence gagne du terrain dans notre pays. Les homicides contre des mineurs sont en augmentation. La sonnette d’alarme est tirée.

Les gendarmes ont, cette fois, enregistré une affaire de crime commis contre un enfant de 16 ans. « Suite à un différend survenu près d’un lycée au centre-ville de Kef-lahmar (El-Bayadh), une rixe a opposé deux cousins âgés de 16 et 25 ans à un lycéen âgé de 16 ans, au cours de laquelle les deux cousins ont roué de coups de poing et poussé violemment leur antagoniste, qui est tombé par terre, lui occasionnant des blessures diverses à la tête », a annoncé hier la Gendarmerie nationale dans un communiqué.

La victime a été évacuée sur l’établissement sanitaire local, où elle a rendu l’âme des suites de ses blessures, est-il encore annoncé par la gendarmerie. Alertés, les gendarmes de la brigade de Kef-Lahmar se sont déplacés sur les lieux, où ils ont interpellé les mis en cause.

Une enquête est ouverte, est-il annoncé dans le communiqué de la gendarmerie. Par ailleurs, et suite à un différend d’ordre familial, le nommé Z.D 26 ans, a asséné un coup de couteau à son frère de 34 ans, dans la commune de Kherrata, lui occasionnant des blessures diverses au cou, a annoncé la Gendarmerie nationale hier dans un communiqué. Le blessé a été évacué sur l’établissement sanitaire local, où il a reçu les soins nécessaires.

« Aussitôt alertés, les gendarmes de la brigade de Kherrata (Bejaïa) se sont déplacés sur les lieux, où ils ont interpellé le mis en cause en possession de l’arme du méfait », est-il noté dans ce communiqué. Une enquête est ouverte par la brigade de Gendarmerie Nationale de Kherrata.

Les assassinats sont en augmentation dans notre pays. Beaucoup de ces actes de violence ciblent des mineurs. Les agressions sont en nette augmentation, créant une atmosphère d’insécurité parmi les citoyens.

La Gendarmerie nationale et la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) multiplient les efforts et luttent contre cette criminalité par la revue à la hausse des patrouilles, notamment aux alentours de places publiques et autres lieux. Le fléau des agressions et des homicides connaît une hausse, mobilisant les effectifs de la gendarmerie et de la DGSN contre ces crimes. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email