Un journaliste d’Al-Jazeera accuse le Maroc d’avoir tenté de pirater son téléphone.  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


MENASahel

Un journaliste d’Al-Jazeera accuse le Maroc d’avoir tenté de pirater son téléphone. 

Un journaliste d’Al-Jazeera accuse le Maroc d’avoir tenté de pirater son téléphone. 

Opposé à la normalisation avec Israël, le journaliste vedette d’Al-Jazeera, Jamal Rayyan, d’origine palestinienne a accusé les services marocains d’avoir tenté de pirater son téléphone via le programme Pegasus.

« Urgent, en raison du refus de normalisation, mon téléphone fait actuellement l’objet de tentatives de hacking de la part du régime du Maroc, des Émirats et de l’entité sioniste, il sera donc fermé et un autre téléphone et un nouveau numéro sera utilisé », écrit le journaliste dans un post sur son compte Twitter.

Dans un autre tweet, il fait savoir que l’administration Twitter lui a envoyé une mise en garde concernant une tentative de vol de son compte.
« D’où vient ce voleur ? Du Maroc, des Émirats ou de l’entité sioniste habituée à voler les terres palestiniennes ? », s’interroge le journaliste.

« En raison du refus de la normalisation, des rapports du régime marocain, des Émirats et de l’entité sioniste sont toujours soulevés contre ce compte, et l’administration Twitter les rejette. Merci à l’administration Twitter d’avoir défendu la vérité, et merci pour votre soutien pour ce compte », a-t-il encore écrit.

Jamal Rayyan fait partie des opposants à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël.
Depuis la publication de ce tweet, Jamal Rayan fait l’objet d’attaques en règle des mouches électroniques marocaines sur Twitter, certaines sont allées jusqu’à fabriquer des fake news à son sujet.

En juillet dernier, le scandale du logiciel Pegasus a été révélé par plusieurs médias sur la base d’un travail mené par Forbidden Stories et Amnesty International, grâce à Citizen Lab de l’université de Toronto, qui ont eu accès à une liste de téléphones espionnés, à travers le monde par ce logiciel mis au point par la société israélienne NSO Group.

Le Maroc, l’un des pays utilisant ce logiciel ont espionné des personnes sur son territoire mais également à l’étranger. L’Algérie figure parmi le pays ciblés par les services marocains à travers ce logiciel.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email