-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un inspecteur principal des douanes sous les verrous

Un inspecteur principal des douanes sous les verrous

« Le fils d’un haut responsable qui serait impliqué dans l’affaire de vol de marchandise d’un conteneur pourrait être prochainement interpellé ». 

L’affaire du vol de plus de 10 tonnes de marchandises d’un conteneur de 40 pieds après avoir été transféré vers le port sec ANISFER de Rouiba n’a pas encore livré tous ses secrets.

Lundi, c’était au tour de l’inspecteur principal des douanes, également responsable de la brigade mobile du port d’Alger, d’être incarcéré après avoir été présenté devant le juge chargé du dossier. Plusieurs chefs d’inculpation ont été retenus contre l’accusé, notamment non-dénonciation de la malversation, contrebande et abus de fonction. Selon des sources policières, « le mis en cause a été rapidement incarcéré à la prison d’El-Harrach ».
Notre source croit savoir que « le fils d’un haut responsable, qui serait impliqué dans cette affaire, risque d’être prochainement interpellé ».

En tout cas l’enquête suit son cours et d’autres révélations sont attendues. Toujours dans cette affaire, les neuf douaniers déjà emprisonnés seront présentés demain 10 juin devant le tribunal de Sidi-M’hamed pour être jugés. Notre source indique que « la justice va prochainement convoquer deux autres inspecteurs des douanes de la région de Dar-El-Beida et de Ain- Taya ».

Il convient de rappeler que plusieurs personnes ont été entendues dans cette affaire, notamment des douaniers. Plusieurs chefs d’inculpation sont retenus contre les prévenus, dont « association de malfaiteurs, vol qualifié, abus de confiance, rédaction de faux rapports, faux et usage de faux, abus de fonction, fausse déclaration, importation illégale de marchandise prohibée et non-dénonciation ».

Cette affaire remonte au mois de février 2015, suite à une information faisant état de l’enlèvement frauduleux d’une marchandise d’un conteneur objet d’un contentieux pour fausse déclaration. Suite à des investigations, les enquêteurs de la sûreté du port d’Alger relevant de la cellule de traitement du renseignement économique et financier ont réussi à démasquer plusieurs personnes impliquées.

A savoir 16 fonctionnaires des douanes, 2 représentants de la Sarl « Fragreans and global fashion », 5 employés de la société de transit ainsi que 2 agents de sécurité et des pointeurs exerçant au port sec ». Selon une source sûre, « il s’agit du vol de cartons renfermant des produits pyrotechniques, des caméras infrarouges avec D.V.R, de la pièce détachée auto, des produits cosmétiques contrefaits, et cela de l’intérieur d’un conteneur de quarante pieds, objet justement d’un contentieux pour fausse déclaration sur la nature de la marchandise ».

La même source indique que les mis en cause ont été interpellés grâce aux images de la vidéosurveillance installée au niveau de ce port sec, exploitées en vertu d’un mandat délivré pour la circonstance par le procureur de la République près le tribunal de Sidi-M’hamed.

L’enquête a démontré que le poids total déclaré sur manifeste de la marchandise en question à son arrivée en date du 8 février 2015 était de 27,640 tonnes. Après avoir volé un grand nombre de produits, le poids total de la marchandise se retrouve diminué de 10 tonnes, soit 17,980 tonnes. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email