-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un homme décède de la grippe porcine à Sétif

Un homme décède de la grippe porcine à Sétif

Un homme de 49 ans, hospitalisé le 7 février dernier au centre hospitalo-universitaire (CHU) de Sétif pour une forte fièvre, est décédé, avant-hier, des suites de ce qui s’est avéré être la grippe H1N1, rapporte l’agence APS citant la direction de wilaya de la santé (DSP).

Ce citoyen, résidant dans la ville de Sétif, et qui revenait des Lieux Saints de l’Islam où il avait effectué une Omra, aurait contracté le virus de sous-type H1N1 en Arabie saoudite, selon la responsable de la communication de la DSP, Ryma Boussouar. Ce cas de grippe H1N1, confirmé après analyses par l’Institut Pasteur d’Alger, a conduit les services en charge du secteur de la santé publique à entreprendre des mesures de protection des personnels activant dans les structures de santé. Les cas de grippe provoquent désormais les appréhensions du personnel sanitaire en raison des risques de contagion. Ce cas de grippe porcine est annoncé alors que le ministère de la Santé dément depuis des semaines l’existence de cas similaires dans le pays.

Plusieurs cas de grippe porcine avaient été annoncés par des professeurs d’hôpitaux et confirmés par l’institut Pasteur depuis décembre dernier, mais le ministère de la Santé persistait à démentir. Le 12 janvier dernier, une femme est décédée au CHU Mohamed-Nédir de Tizi-Ouzou après avoir contracté le virus H1N1. Le 3 février dernier, un jeune est homme est décédé de la grippe porcine à Paris où il était hospitalisé, une semaine après son transfert de l’hôpital de Béni Messous. L’institut Pasteur avait confirmé la pathologie du patient.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, avait affirmé devant les membres du Parlement que la grippe qui sévit actuellement était une grippe saisonnière causée par les perturbations climatiques, précisant qu’il ne s’agissait ni de « grippe aviaire ni de grippe porcine ». Il a rappelé que son département ministériel « a enregistré 13 décès des suites de cette grippe », mais aucun de la grippe porcine. Six personnes sont décédées de la grippe saisonnière à l’hôpital d’Aïn Taya en janvier.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email