-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un homme arrêté avec un pistolet Beretta à l’aéroport de Constantine

Un homme arrêté avec un pistolet Beretta à l’aéroport de Constantine

Un homme a été arrêté hier au niveau du point de contrôle des douanes de l’aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine au moment où il s’apprêtait à franchir la « ligne frontière » avec une arme à feu soigneusement cachée dans ses bagages, apprend-on auprès de la direction régionale des Douanes algériennes.

Il s’agit d’un pistolet semi-automatique de type Beretta 15 coups avec plusieurs accessoires et une cinquantaine de balles réelles ; le tout bien enfouis dans une valise. Le mis en cause, voyageant à bord d’un vol en provenance de l’étranger aurait usé de subterfuges pour contourner le contrôle douanier et faire passer son arme, mais c’était sans compter sur la vigilance des agents douaniers, nous précise-t-on de même source.

L’homme a été remis aux services de sécurité compétents au motif d’infraction à la législation mentionnée dans les articles 21 et 325 bis du code des Douanes, qui stipule que : « est considérée comme prohibée toute marchandise dont l’importation ou l’exportation est interdite à quelque titre que ce soit ou encore lorsque le dédouanement n’est permis que sur présentation d’une autorisation…. La marchandise importée ou destinée à l’exportation doit être considérée comme prohibée si lors de la vérification, il est constaté qu’elle n’est pas accompagnée d’un titre, d’un certificat ou d’une autorisation réguliers ».

La procédure à la quelle a été soumis le mis en cause constitue donc une infraction de première classe mentionné dans l’article 325, lit-on par ailleurs dans le chapitre 15 du code des Douanes dans sa neuvième section relative aux dispositions répressives.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email