-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un hacker italien usurpe l’identité du ministre de l’Energie

Un hacker italien usurpe l’identité du ministre de l’Energie

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a condamné hier via une dépêche de l’APS l’usurpation de son identité par l’ouverture d’un faux compte twitter en son nom et à son insu en vue de porter atteinte à son image et de tenir des propos mensongers, attentatoire et calomnieux en son nom, a indiqué mardi un communiqué du ministère.

Le ministre de l’Energie « dément toutes les déclarations qui lui ont été attribuées dans ce faux compte ouvert dans la soirée du 5 au 6 juin 2017 à des fins clandestines et sordides », note le communiqué qui signale, par ailleurs, qu’à ce jour, M. Guitouni « ne détient aucun compte sur les réseaux sociaux ».

Le ministre de l’Energie rappelle également que « seul le ministère des Affaires étrangères est habilité à s’exprimer sur la politique étrangère de l’Algérie ». En outre, le ministère de l’Energie « se réserve le droit de prendre toutes les mesures légales pour défendre ses intérêts et son image », ajoute le communiqué.

Le ministère algérien de l’Energie a dû agir le plus vite possible pour éviter une crise diplomatique qu’aurait pu créer un récidiviste italien des faux comptes Twitter, Tommaso Debenedetti. En effet, sur un compte Twitter portant le nom du nouveau ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, l’on peut lire : « L’Algérie offre au Qatar son fort soutien dans tous les domaines », suivi d’un autre tweet informant d’un entretien téléphonique qu’aurait eu le ministre algérien avec son homologue qatari sur fond de crise au Golfe.

« L’Algérie offre au Qatar son fort soutien dans tous les domaines », a ajouté ce hacker qui a utilisé cette adresse : Mustapha Guitouni (@GuitouniEnergy) 6 juin 2017. Face à ces « fake news », dont l’auteur n’est autre que l’Italien Tommaso Debenedetti, le ministère a dû agir le plus vite possible en publiant un communiqué de dénonciation.

L’usurpateur a, dans un dernier tweet, fini par révélé son identité, en tant que Tommaso Debenedetti, un Italien connu pour ses nombreuses polémiques créées avec de faux comptes, notamment celui de l’ancien Premier ministre français François Fillon.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email