-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un grand cambriolage déjoué à la zone industrielle de Rouiba

Un grand cambriolage déjoué à la zone industrielle de Rouiba

Trois agents de sécurité travaillant dans une société de production de galettes à la zone industrielle de Rouiba ont été interpellés par les gendarmes suite à un vol commis à l’intérieur d’un dépôt de marchandises, indique un communiqué de la Cellule de communication de la Gendarmerie d’Alger. 

Les trois agents ont mis au point un plan qui consiste à voler, régulièrement, des cartons de gaufrettes avant de les évacuer de la zone industrielle de Rouiba à bord d’un camion appartenant à la société. Deux des trois agents de sécurité étaient chargés de saboter le système des caméras de télésurveillance pour que leur acolyte puisse évacuer les marchandises volées.

Les premiers éléments de l’affaire qui a été suivie par une enquête, explique la Gendarmerie d’Alger, remontent au 6 septembre dernier. Ce jour-là, vers 16h30, une patrouille mobile des gendarmes faisait la surveillance de la zone industrielle de Rouïba lorsque, soudain, un camion stationnait devant le dépôt où sont stockées les marchandises. Intrigués, les gendarmes se sont approchés pour en savoir plus sur l’origine des marchandises et sur sa destination.

C’est alors qu’ils ont remarqué la présence sur les lieux d’un individu portant l’uniforme de l’agent de sécurité et de garde.Les gendarmes ont alors demandé au chauffeur les documents de la camionnette ainsi que ceux qui lui autorisent le retrait des marchandises du dépôt. N’ayant aucun document administratif, le chauffeur, qui est agent de sécurité et répondant aux initiales de A. F., a été embarqué par les gendarmes, tandis que la marchandise qui était sur le point d’être volée a été mise sous séquestre par les éléments de la Gendarmerie.

Emmené au siège de la brigade territoriale de Rouiba, l’agent de sécurité a avoué aux gendarmes enquêteurs qu’il était chargé par ses acolytes de voler 180 cartons de gaufrettes avant de les acheminer vers ses complices, les nommés A. S. et H. F., tous deux agents de sécurité.
Ce n’est pas tout, car A. F. a avoué également que ses deux acolytes étaient chargés de saboter le système de télésurveillance de la société de production de gaufrettes, cela pour lui permettre de faire sortir le camion bourré de cartons de gaufrettes sans qu’il soit détecté par les caméras.

Le plan mis en place par les trois agents de sécurité ne s’arrêtait pas là puisque, selon toujours les révélations du complice, il devait récupérer les clefs de la camionnette depuis le centre de garde où il a ouvert le coffre les renfermant et de la charger de dizaines de cartons de gaufrettes.

Quant à la marchandise volée, les trois agents de sécurité avaient l’intention de l’écouler au marché de détails d’El-Harrach, et ce juste après la fin du travail, explique A. F. aux enquêteurs de la Gendarmerie nationale de Rouiba.
Il ajoute aussi qu’une fois la marchandise vendue aux détaillants, le gain sera partagé entre ses complices et lui.

Toutefois, la vigilance des gendarmes a fait avorter le plan des trois agents de sécurité qui ont été arrêtés, alors que les 180 cartons de galettes ont été saisis et récupérés par la société sur ordre du procureur de la République, indique la Gendarmerie d’Alger. Les trois mis en cause ont été présentés devant le procureur de la Réplique près le tribunal de Rouiba pour vol avec préméditation avec utilisation d’un véhicule et placés en détention à Tidjelabine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email