-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un ex-pensionnaire de Guantanamo condamné à 3 ans avec sursis

Un ex-pensionnaire de Guantanamo condamné à 3 ans avec sursis

Reconnu coupable et condamné par contumace à 20 ans de réclusion criminelle par le tribunal criminel d’Alger, l’ex-détenu de la prison de Guantanamo de Cuba, Ahmed Belbacha, a été jugé avant-hier par le même tribunal autrement composé.

Il a été reconnu coupable d’appartenance à un groupe terroriste activant à l’étranger mais il a été par contre innocenté par rapport à sa participation à plusieurs attentats meurtriers perpétrés à l’étranger. Il a écopé de trois ans de prison avec sursis.

Le mis en cause a nié, tout au long de son passage à la barre, les faits qui lui ont été reprochés au cours des interrogatoires estimant que : « Tous les aveux lui ont été soutirés sous les contraintes du corps exercées sur lui par les services de sécurité notamment américains ».

Il a déclaré au juge en charge du dossier : « qu’il a été arrêté au Pakistan en janvier 2002 avant d’être transféré vers la prison militaire de Guantanamo, soit une année après les attentats du 11 septembre 2001 de New York ».

Il a par ailleurs affirmé au président du tribunal criminel qu’il a été « jugé et innocenté par la justice américaine en 2007 ». Il a en outre indiqué : « Les autorités américaines ont accepté de m’extrader vers l’Algérie en mars 2013 après s’être s’assurer qu’il ne faisait pas l’objet de recherches policières ».

Il convient de signaler que le mis en cause s’est vu infliger une amende de 500 000 dinars qu’il versera au Trésor public. En décembre 2014, Belbacha avait été acquitté par le tribunal criminel d’Alger. Pour manque de preuves le président du tribunal criminel d’Alger, Amarani Abdenour, avait purement et simplement acquitté Belbacha des faits qui lui ont été reprochés notamment lors de l’instruction judiciaire du tribunal de Sidi M’Hamed. 

Le mis en cause a été livré aux autorités algériennes par les services secrets américains après avoir passé plus de 12 ans à la prison militaire américaine de Guantanamo (Cuba).

Ahmed Belbacha, 46 ans, était un ancien footballeur professionnel entré au Royaume-Uni en 1999 en tant qu’immigrant économique. Il a travaillé depuis dans une blanchisserie, puis comme serveur à Bournemouth dans le sud du royaume. Il était connu pour avoir été sollicité afin de travailler lors de conférences et séminaires du parti travailliste.

Sa demande d’asile a été rejetée en 2003, mais il a bénéficié toutefois d’une autorisation de séjour exceptionnelle. Selon le Pentagone, il a été arrêté au Pakistan avant son transfert à Guantanamo. Il a affirmé au président en charge du dossier : « J’ai quitté le territoire national et je me suis installé de manière légale en France en 1999 ; quelque temps après, j’ai réussi à franchir la frontière Britannique clandestinement. »

Il a tenu à préciser qu’il avait rejoint le Pakistan où il a travaillé pour le compte d’une association caritative appartenant à Emirati El Walid Ben Tallal active en Afghanistan contre 3 000 dollars par mois. L’association s’occupait des familles démunies qui vivaient dans des situations défavorables. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email