-- -- -- / -- -- --
Nationale

un demi million d’Algériens ont fêté l’Aïd sur les plages

un demi million d’Algériens ont fêté l’Aïd sur les plages

Entre le 6 et 7 juillet passé, soit le premier et le 2e jour de la fête de l’Aïd, près d’un demi-million d’Algériens ont pris d’assaut les plages du pays vu les températures qui ont caractérisé les deux jours de l’Aïd-el-Fitr. Cependant, le bilan des noyades a été lourd. Quatre estivants ont déjà trouvé la mort, selon la Protection civile.

La fête de l’Aïd-el-Fitr a été marquée, cette année, par un rush sans précédent des Algériens sur les plages. En l’espace de deux jours de fête (les 6 et 7 juillet dernier), quelque 500 000 Algériens ont choisi de fêter l’Aïd sur les plages. Nombreux sont parmi ces estivants qui ont choisi de se baigner après un mois de jeûne passé sous une forte chaleur.

Sur les plages d’Alger, la présence des familles, notamment au port de la Madrague ou même à la plage Colonel Abbès à Zéralda, a été fortement signalée par la Protection civile. Une grande affluence estimée à 190 225 estivants a été recensée au premier jour de l’Aïd par la Protection civile.

Selon un communiqué de celle-ci 110 interventions ont été menées par les agents de surveillance des plages et des baignades à travers les wilayas côtières au premier jour. Au cours de ces interventions, 79 personnes ont été secourues et sauvées de la noyade sur les plages surveillées et 21 autres personnes ont reçu les premiers soins aux postes de surveillance.

Par contre quatre personnes sont décédées noyées dans des réserves d’eau, dont deux personnes dans la wilaya de Médéa, l’une dans un barrage et l’autre dans une mare d’eau, à Skikda, une personne est décédée noyée dans une mare d’eau et enfin à Djelfa, une personne est décédée dans un bassin d’eau.

D’autre part, les unités de la Protection civile ont enregistré 4 089 interventions durant l’Aïd, dans les différents types d’intervention suite aux appels de secours, aux accidents de la circulation, accidents domestique, évacuations sanitaires, aux extinctions d’incendie et dispositifs de sécurité.

Plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés durant la période de fête de l’Aid dont 12 accidents ayant causé la mort de 12 personnes sur les lieux de l’accidents et 11 autres traitées sur place puis évacuées vers les structures hospitalières par les éléments de la protection civile, dont sept personnes décédées et cinq autres blessées le premier jour de l’Aïd.

Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Djelfa avec deux personnes décédées et deux autres blessées, suite au renversement d’un véhicule léger survenu sur la RN 40 B, dans la commune de Sidi Laâdjel.

A noter l’intervention des secours de la Protection civile pour l’extinction de huit incendies urbains et industriels dans les wilayas de Skikda, Boumerdès, Djelfa, Médéa, Biskra, Aïn Defla, Tamanrasset et Ghardaïa. Ces incendies ont causé des brûlures de 1er degré à quatre personnes dans la wilaya de Djelfa suite à un incendie qui s’est déclaré dans une habitation sise à la cité Mosquée, commune de Djelfa.

Concernant le dispositif de la Protection civile pour la lutte contre les incendies de forêts maquis et les feux de récolte, les secours de la Protection civile ont procédé à l’extinction de 19 incendies de forêts, de récoltes, d’herbes sèches et de palmeraies durant la même période, ayant causé des pertes estimés à 6.5 ha de forêts, 32 ha de blé ainsi que 63 90 bottes de foin, 200 arbres fruitiers et 80 palmiers ravagés par les flammes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email