-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un dangereux gang arrêté à Constantine

Un dangereux gang arrêté à Constantine

Douze personnes ont été arrêtées ces dernières quarante-huit heures et plusieurs armes blanches et autres objets tranchants ont été récupérés au cours de ces opérations  menées à El-Khroub, Hamma Bouziane et Ali Mendjli.

La criminalité à Constantine a pris ces derniers jours des proportions inquiétantes. Des actes liés souvent à la délinquance ou encore à un banditisme violent sont presque quotidiennement enregistrés par les services de sécurité, la Gendarmerie nationale (GN) et la sûreté de wilaya.

A El-Khroub, huit personnes faisant partie d’un gang activant dans la localité de Saleh Derradji, au sud de la commune, ont été mis hors d’état de nuire par les éléments de la Gendarmerie nationale. Une importante quantité d’armes blanches a été récupérée au cours de l’opération déclenchée à la suite de plaintes de citoyens victimes des pratiques de la bande de malfaiteurs.

Au cours de leur intervention, les unités de la GN de la compagnie d’El-Khroub, avec le soutien de la section de sécurité et d’intervention, ont procédé en deux étapes. La première s’est soldée par l’arrestation de cinq individus et la saisie d’un premier lot d’armes blanches dont  un fusil harpon, des bâtons en bois et un couteau à cran d’arrêt.

Lors de la seconde intervention, les gendarmes ont dû faire face à une violente résistance de la part des trois autres individus, dont le chef de gang. Ils se sont retranchés à l’intérieur d’une bâtisse en construction, ce qui a nécessité l’entrée en action de la section de sécurité et d’intervention dotée de moyens organiques et techniques adaptés à la situation. Les  trois individus ont été neutralisés et conduits au siège de la brigade d’El-Khroub, où il s’avèrera que le chef de la bande faisait déjà l’objet de plusieurs plaintes et que l’un de ses acolytes était sous la coupe d’une condamnation judiciaire. Les gendarmes ont saisi d’autres armes blanches.

L’opération a ainsi permis l’arrestation de huit individus, âgés entre 18 et 26 ans, et la saisie d’un sabre, de deux épées, d’un fusil harpon, de trois couteaux à cran d’arrêt et de quatre bâtons en bois. Les mis en cause ont été présentés devant le procureur près le tribunal d’El-Khroub.

A Hamma Bouziane, les éléments de la brigade criminelle de la police judiciaire de Constantine ont réussi à mettre fin aux activités de trois dealers. Deux ont été appréhendés au moment où ils s’apprêtaient à quitter leur véhicule avec un sac en plastique contenant deux plaquettes de drogue et une somme d’argent. L’interrogatoire a permis aux enquêteurs d’identifier leur complice. La fouille du domicile de ce dernier a permis la saisie de 18 plaquettes de Prégabaline 300 mg et 17 unités de Lyrica 150 mg, ainsi qu’un sabre et une épée de taille moyenne, précise un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya de la capitale de l’Est.

Dans la ville nouvelle, les forces de police de la sûreté de daïra de Ali-Mendjli ont réussi, pour leur part, à mettre fin aux activités d’un repris de justice. Il vendait des psychotropes. Le malfaiteur a été neutralisé après avoir vainement tenté de s’échapper. Près de 70 comprimés psychotropes de différentes marques et des lames de cutter ont été récupérés au cours de l’intervention.

Les deux opérations policières ont ainsi permis l’arrestation de quatre personnes et la saisie de 354 unités psychotropes. Les mis en cause ont été présentés devant les juridictions territorialement compétentes, apprend-on de même source.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email